Lionheart Studio РTrois nouveaux jeux en d̩veloppement chez Lionheart, dont un MMORPG


Le studio sud-coréen Lionheart s’est fait connaitre avec Odin: Valhalla Rising. Le développeur souhaite étoffer son catalogue et annonce un RPG de collection, un shooter et un MMORPG cross-plateforme de grande envergure. 

En Corée du Sud, le studio Lionheart s’est fait connaitre en signant Odin: Valhalla Rising – le MMORPG cross-plateforme rencontre un solide succès auprès des joueurs locaux, au point de se classer régulièrement dans le top 5 des jeux en ligne les plus populaires en Corée. On connait néanmoins l’adage, il ne faut pas placer tous ses œufs dans le même panier, et Lionheart entend manifestement utiliser la manne généré par Odin: Valhalla Rising pour commencer à étoffer son catalogue. Dans ce contexte, Lionheart Studio annonce le développement de trois nouveaux jeux : le jeu de collection Project C, le shooter Project S et le MMORPG Project Q.

Le Project C prend donc la forme d’un RPG de collection cross-plateforme PC / mobile reposant sur la même licence qu’Odin. Le titre entend néanmoins se démarquer de son ainé en adoptant des graphismes ronds et colorés (manifestement, le studio lorgne du côté de Genshin Impact). Une sortie est prévue au cours du deuxième semestre 2023.

Project S

Le Project S est présenté comme un shooter multijoueur qui sera lancé en 2024 sur PC et consoles de salon. Cette fois, le jeu repose sur une nouvelle licence (manifestement un univers contemporain ou post-apocalyptique) et fait le pari d’un contenu narratif. Le développeur évoque des quêtes scénarisées articulées autour d’un contenu à la fois compétitif et coopératif, dans un gameplay à forte rejouabilité – le studio fait le constat de la popularité actuelle du genre et considère que les shooters sont la garantie d’une solide pérennité qui pourrait générer des revenus durablement.

Project Q

Enfin, Lionheart annonce son Project Q, qui prend la forme d’un MMORPG cross-plateforme (PC / mobile) reposant sur des affrontements de grande envergure. Le développeur promet un vaste monde ouvert et d’un seul tenant (sans écran de chargement entre les zones). Le jeu proposerait une vue de dessus en 3D isométrique qui doit permettre une meilleure lisibilité des batailles d’envergure et une immersion accrue des joueurs dans l’univers de jeu. Et là encore, le jeu reposera sur une nouvelle licence – qui ne sera pas celle d’Odin, mais pourrait puiser son inspiration dans la mythologie grecque ou romaine. À ce stade, aucune date de sortie n’est encore annoncée.

Voir aussi  La "démocratie" n'est pas un bouclier pour l"'indépendance de Taiwan" — Chine Informations

En attendant de découvrir ces titres sur pièce le moment venu, on retiendra l’ambition de Lionheart : diversifier son offre, étoffer son catalogue et multiplier les licences qui pourront être valorisées et déclinées en différents formats.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *