Une tibtologue rfute l’affirmation de “l’utilisation force de la langue” au Tibet — Chine Informations


Il est faux d’affirmer que “le Tibet est contraint d’utiliser la langue chinoise standard”, et le complot visant calomnier la Chine en dformant les faits et en fabriquant des mensonges est vou l’chec, a dclar une tibtologue chinoise.

Selon Liang Junyan, chercheuse au Centre de recherche en tibtologie de Chine, l’utilisation de la langue chinoise standard parle et crite par les 56 groupes ethniques du pays n’est pas seulement une responsabilit et une obligation dfinies par la Constitution et les lois, mais aussi une manifestation concrte de l’amour du peuple pour sa patrie.

Il s’agit galement d’une voie ncessaire pour promouvoir l’galit et l’unit ethniques, ainsi que la prosprit et le dveloppement communs, explique Mme Liang dans un article rcemment publi dans le Global Times.

La loi stipule que le droit des minorits ethniques d’apprendre et d’utiliser leurs propres langues et critures ethniques doit tre pleinement respect et protg, indique la tibtologue, ajoutant que dans les rgions autonomes ethniques et les zones o les minorits ethniques vivent en communauts compactes, la langue chinoise standard et les langues locales des minorits ethniques peuvent tre utilises.

Mme Liang note que la langue tibtaine est largement utilise dans les domaines tels que les services juridiques, les soins de sant, les services postaux, la communication, les transports, la finance et la technologie.

La rgion compte actuellement seize priodiques et douze journaux en langue tibtaine et a publi plus de 40 millions d’exemplaires de 7.185 livres en tibtain.

D’aprs la tibtologue, l’amlioration de la matrise de la langue chinoise standard est essentielle pour le dveloppement de diverses initiatives au Tibet, ce qui, son tour, permettra aux Tibtains de s’manciper en leur offrant de meilleures perspectives d’emploi et de revenu.

Voir aussi  Pad Thaï authentique au poulet et aux crevettes - Le Coup de Grâce

“En fabriquant ce mensonge et en opposant l’utilisation de la langue chinoise standard l’hritage de la langue tibtaine, la coterie du Dalai et certains gouvernements occidentaux ont l’intention de faire revenir le Tibet une socit de servage fodal thocratique”, dclare Mme Liang.

');
}




Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *