La CIIE tmoigne du renforcement de la coopration entre la Chine et l’Allemagne — Chine Informations


Lors de la 5e Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) qui s’est tenue Shanghai, des produits aussi attrayants que les derniers modles de vhicules et les quipements mdicaux fabriqus par des entreprises allemandes ont t prsents.

En apportant aux marques allemandes un flux de nouvelles commandes, l’exposition annuelle est en fait devenue un tmoin de la coopration Chine-Allemagne qui ne cesse de crotre.

Au cours des cinq dernires dcennies, la coopration pragmatique bilatrale n’a cess de s’intensifier, le commerce bilatral ayant t multipli par prs de 1.000, au service du dveloppement conomique et social des deux pays, a soulign vendredi de la semaine dernire le prsident chinois Xi Jinping lors de sa rencontre avec le chancelier allemand Olaf Scholz, en visite officielle en Chine.

UNE COOPRATION GAGNANT-GAGNANT

Lors de l’exposition de cette anne, les constructeurs automobiles allemands, dont Volkswagen, Mercedes-Benz et BMW, ont expos leurs derniers produits, allant des vhicules lectriques aux voitures concepts, faisant de l’vnement un festin pour les amateurs de voitures allemandes. Il est intressant de noter que ces nouveaux modles ont utilis de multiples pices et technologies chinoises.

Actuellement, l’industrie automobile mondiale est en pleine transformation, avec l’mergence de nouveaux concepts tels que l’lectrification et les solutions vertes. Le remodelage de l’industrie a ouvert de nouvelles perspectives de coopration dans ce domaine entre la Chine, qui possde un avantage dans le domaine des batteries et des logiciels, et l’Allemagne, qui est experte dans le contrle de la qualit et l’assemblage des pices.

En octobre, Volkswagen a annonc que sa filiale de logiciels CARIAD avait cr une coentreprise avec la socit chinoise de puces automobiles Horizon Robotics. BMW a galement rvl qu’il allait investir 10 milliards de yuans supplmentaires (environ 1,38 milliard de dollars amricains) pour agrandir son centre de production de batteries haute tension situ Shenyang, dans la province du Liaoning, dans le nord-est de la Chine.

Voir aussi 

“Au sein du BMW Group, nous voyons un norme potentiel dans la poursuite de l’tablissement de liens solides et la promotion de la coopration entre la Chine et l’Allemagne. J’attends avec impatience de nombreuses opportunits de ce type l’avenir”, a affirm Oliver Zipse, prsident du conseil d’administration de BMW AG.

“La CIIE joue un rle important dans la promotion de la mondialisation conomique et de l’ouverture des changes, et met ainsi en valeur l’attitude stratgique de la Chine en faveur d’une politique d’ouverture continue”, a ajout M. Zipse.

LA CHINE PARTAGE SES OPPORTUNITES

Cette anne, l’occasion de la CIIE, de nombreuses entreprises allemandes sont venues prsenter leurs nouveaux produits comptitifs, notamment des lits d’hpitaux intelligents capables d’aider les personnes ges se retourner et de surveiller leurs signes vitaux grce la 5G, des plaquettes de verre ultra-minces ayant l’paisseur de deux globules rouges, ou encore des solutions technologiques permettant de mieux utiliser l’hydrogne en mtallurgie afin de contribuer la transformation de l’industrie sidrurgique.

De nombreuses entreprises allemandes se sont dclares “optimistes quant aux opportunits en Chine”, et ont exprim leur confiance dans le march chinois, affirmant dans des interviews qu’elles taient “dtermines rester engages sur le march chinois” et “grandir avec lui”.

Leur attitude dcoule du signal que la partie chinoise a clairement envoy au monde : la Chine continuera s’ouvrir.

“La Chine reste dtermine faire progresser son ouverture de haut niveau, continuer avancer dans la bonne direction en matire de mondialisation conomique, promouvoir une conomie mondiale ouverte et dvelopper des intrts convergents avec d’autres pays”, a affirm M. Xi lors de sa rencontre avec M. Scholz le 4 novembre.

Voir aussi  Un vice-Premier ministre chinois appelle une meilleure utilisation des investissements trangers — Chine Informations

Les paroles de M. Xi ont indiqu la marche suivre pour les deux pays afin d’largir la porte et la profondeur de leur coopration.

Une centaine d’hommes d’affaires allemands ont demand accompagner M. Scholz lors de sa visite en Chine, mais seuls douze chefs d’entreprise ont t accrdits, dont ceux de Siemens, Merck, Deutsche Bank, BASF et BioNTech, dans des secteurs aussi varis que la fabrication, la chimie, la pharmacie et l’alimentation.

Cela dmontre non seulement la volont du monde des affaires allemand de promouvoir la coopration conomique et commerciale bilatrale, mais aussi la forte attraction que l’ampleur du march chinois et l’efficacit de son systme industriel exercent sur les entreprises allemandes.

La compagnie Siemens a ainsi propos un programme intitul “Marco Polo”, qui permettra ventuellement de dlocaliser en Chine certains secteurs des logiciels industriels et de l’automatisation des usines.

Concernant le gant allemand de la chimie BASF, les premires usines de son site de Verbund, dans la ville de Zhanjiang, dans la province du Guangdong (sud), ont dmarr leur production au dbut du mois de septembre.

CINQUANTE ANS DE RELATIONS DIPLOMATIQUES

Cette anne marque le 50e anniversaire des relations diplomatiques sino-allemandes. Le volume des changes commerciaux entre les deux pays est pass plus de 250 milliards de dollars amricains en 2021, contre moins de 300 millions de dollars au tout dbut de leurs relations. A l’heure actuelle, l’Allemagne est l’un des plus importants partenaires commerciaux de la Chine en Europe, et la Chine est le premier partenaire commercial de l’Allemagne depuis six annes conscutives.

Voir aussi  Nankin ne compte plus aucune zone risque moyen ou lev aprs l'pidmie de variant Delta — Chine Informations

Au cours des cinq dernires dcennies, les relations sino-allemandes n’ont cess de progresser vers de nouveaux sommets. Depuis l’tablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, leur relation bilatrale a volu d’un “partenariat de responsabilit globale” un “partenariat stratgique”, et enfin un “partenariat stratgique global”.

Les relations sino-allemandes, tournes vers l’avenir, se trouvent un nouveau tournant historique. Quels sont les moyens leur disposition pour continuer crire une histoire de dveloppement commun et de renforcement mutuel ?

Il est important que la Chine et l’Allemagne se respectent mutuellement, tiennent compte de leurs intrts fondamentaux respectifs, adhrent des principes de dialogue et de consultation, et rsistent conjointement aux perturbations rsultant des confrontations entre blocs et des tentatives pour tout voir travers le prisme idologique, a dclar M. Xi.

L’Allemagne souhaite maintenir sa communication et sa coordination avec la Chine pour mieux sauvegarder la paix et la scurit rgionales et mondiales, a affirm M. Scholz.

En ce qui concerne les questions sur lesquelles les deux pays ont des positions divergentes, l’Allemagne est prte continuer changer des points de vue avec la Chine pour accrotre leur comprhension et leur confiance mutuelles et pour stabiliser, dvelopper et consolider leurs relations bilatrales, a-t-il ajout.

');
}




Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *