Throne and Liberty – Vers un modèle free-to-play pour Throne and Liberty en Occident


Quel sera le modèle économique de Throne and Liberty en Occident ? Amazon Games présente le jeu comme un « MMORPG free-to-play » qui doit permettre d’alimenter « des mécaniques de jeu PvPvE massif ». 

En février dernier, Amazon Games annonçait avoir conclu un accord de partenariat avec le groupe sud-coréen NCsoft visant à assurer la distribution de Throne and Liberty en Occident. Si l’on sait donc que le MMORPG se déclinera en version occidentale (sur PC, PS5 et Xbox Series avec des options cross-play), Amazon Games ne précisait pas le modèle économique de Throne and Liberty en Occident. Il semblerait néanmoins que l’exploitant ait opté pour une offre free-to-play.

C’est du moins ce qu’on peut lire dans la présentation du catalogue des jeux d’Amazon Games, repérée par les joueurs vigilants de Reddit : Throne and Liberty y est présenté comme un « MMORPG gratuit » (« free-to-play » dans la version anglophone de la page) immergeant les joueurs dans un « environnement dynamique » et reposant sur « des mécaniques PvPvE massives », à grande échelle.

Le modèle free-to-play parait plutôt cohérent dans la mesure où les mécaniques « PvPvE massive » (notamment à base d’affrontements entre joueurs, donc) exigent qu’un certain volume de combattants soient connectés simultanément en permanence sur les serveurs de jeu pour fonctionner correctement. Et faire tomber les barrières financières d’un MMORPG est sans doute le meilleur moyen d’atteindre l’objectif. 

Throne and Liberty, MMORPG gratuit

Evidemment, les modèles free-to-play peuvent prendre des formes très différentes, notamment en fonction du contenu d’une éventuelle boutique ou du format d’un hypothétique pass saisonnier. Pour autant et pour mémoire, le développeur NCsoft a d’ores et déjà indiqué à plusieurs reprises vouloir exclure toute approche « pay-to-win » (un modèle économique qui aurait des conséquences sur le gameplay), précisément pour ne pas rebuter les joueurs occidentaux, jugés très réfractaires aux méthodes de monétisation agressives. On sait également qu’Amazon Games et NCsoft travaillent actuellement de concert pour peaufiner le modèle du MMORPG – et on sera néanmoins sans doute curieux d’en découvrir le détail (là où, parait-il, se cache le diable) quand l’exploitant en dévoilera toutes les subtilités.

Voir aussi  Sauce pour nems et rouleaux de printemps - Recettes de cuisine Ôdélices



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *