Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized Square Enix – Yosuke Matsuda (Square-Enix) persiste à croire aux NFT et à la blockchain dans le jeu vidéo

Square Enix – Yosuke Matsuda (Square-Enix) persiste à croire aux NFT et à la blockchain dans le jeu vidéo


Début 2022, Yosuke Matsuda imaginait l’émergence des métavers, des jeux blockchains et des NFT. Un an plus tard, début 2023, le patron de Square Enix reste convaincu de sa stratégie malgré les « turbulences » du secteur. 

Yosuke Matsuda

Il y a tout juste un an dans le cadre de sa lettre de vœux adressée aux joueurs pour l’année 2022, le patron de Square Enix Yosuke Matsuda voyait 2022 comme « l’année 1 » du métavers et du jeu décentralisé reposant sur les technologies de la blockchain et des NFT. On le sait, ces mêmes technologies de la blockchain et des NFT ont été particulièrement malmenées au cours de l’année (entre la faillite de la plateforme FTX et l’arrestation de son fondateur, la chute de valeur des crypto-actifs ou encore le rejet des NFT par les joueurs), et pour autant, dans sa lettre de vœux pour 2023, Yosuke Matsuda persiste à considérer que l’avenir de son groupe passera notamment par le Web3 (rebaptisé « Web 3.0 » dans son courrier).

Yosuke Matsuda prend certes acte des « turbulences » de ces derniers mois dans le secteur, mais y voit manifestement l’occasion de la mise en place d’une « régulation » qui pourrait « conduire à la création de règles et à l’émergence d’un environnement commercial plus transparent » et ainsi à la « croissance du divertissement blockchain ». Yosuke Matsuda réaffirme donc l’investissement de Square Enix dans le Web3, rappelle que son groupe a « plusieurs jeux blockchain basés sur des licences originales en cours de développement », et que Square Enix entreprend actuellement « des préparatifs qui permettront de dévoiler encore plus de titres cette année ». Dont acte.

Voir aussi  Banh Bao ou baozi facile au thermomix - Plat et Recette

On sera curieux de découvrir ces jeux et surtout la façon dont ils seront appréhendés par les joueurs. On sera sans doute tout aussi curieux de découvrir la stratégie de long terme de Square Enix, afin de déterminer si le studio est toujours réellement convaincu par le potentiel ludique du Web3 ou si les affirmations de Yosuke Matsuda sont plutôt un brin contraintes par les lourds investissements déjà engagés par Square Enix, à un point tel que le groupe japonais pourrait difficilement faire marche arrière aujourd’hui (on se souvient que la vente de Crystal Dynamics, Eidos-Montréal et Square Enix Montréal visait notamment à financer les investissements du groupe dans le Web3).

Au-delà du Web3, on retient également que 2023 doit être une année charnière pour Square Enix. Non seulement parce qu’elle marque le 20e anniversaire de la fusion d’Enix et de Square, mais aussi parce que le groupe se restructure, notamment pour re-centraliser ses capacités de développement et d’édition.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *