Lost Ark – Vers une fusion des serveurs régionaux d’Europe de l’Ouest et d’Europe centrale de Lost Ark


Cet été, Amazon Games fusionnera les régions de serveurs d’Europe de l’Ouest et l’Europe Centrale de Lost Ark, afin de réunir tous les joueurs européens au sein d’une même région de serveurs. 

Lost Ark

La gestion des populations de joueurs de MMORPG peut parfois faire figure de casse-têtes pour les exploitants : il faut prévoir de nombreux serveurs lors du lancement, puis les fusionner lorsque les populations de joueurs déclinent et dans le cas d’Amazon Games, il faut considérer les serveurs de jeu mais aussi les « régions » de serveurs. Pour la version occidentale de Lost Ark, Amazon Games avait prévu cinq « régions » de serveurs : l’Amérique du Nord Ouest, l’Amérique du Nord Est, l’Amérique du Sud, ainsi que l’Europe de l’Ouest et l’Europe Centrale. Cet été (vraisemblablement en août), l’exploitant prévoit de fusionner les deux régions européennes pour réunir tous les joueurs européens au sein d’une même région et n’avoir plus que quatre régions de serveurs (trois outre-Atlantique et une européenne, donc).

Amazon Games n’est pas prolixe sur les raisons de cette fusion, mais évoque une demande des joueurs – et effectivement, nombreux sont ceux à regretter le dépeuplement de certains serveurs de jeu et à encourager l’exploitant à réunir les joueurs. On se souvient qu’en septembre dernier, Amazon Games avait déjà annoncé la fusion certains serveurs occidentaux de Lost Ark, mais généralement opérée au sein d’une même région de serveur. On comprend que la fusion prévue cet été est plus drastique.

Manifestement, une fois que les régions européennes seront fusionnées, des serveurs devraient suivre le même chemin : le studio indique être « conscients que des joueurs sur des serveurs moins peuplés ont aussi demandé des fusions », en conséquence, les équipes d’Amazon Games « commenceron(t) à identifier les serveurs potentiellement concernés après la fusion prévue au mois d’août ».

Voir aussi  OverPrime - Le MOBA en 3D Overprime en bêta les 22 et 23 janvier prochains

Toujours selon Amazon Games, aucune autre fusion de région de serveurs n’est prévue (mais il y a encore quelques semaines, l’exploitant excluait aussi de fusionner de nouveaux serveurs). Le studio semble notamment exclure pour l’instant une fusion de la région sud-américaine avec les régions nord-américaines, pourtant réclamée par certains joueurs d’Amérique du Sud, notamment pour des raisons techniques – « cela augmenterait la latence et pourrait donc affecter l’expérience de jeu ».



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *