Albion Online – Albion Online prépare l’ouverture d’un serveur en Asie


Albion Online connait déjà un certain succès en Occident. Le MMORPG PvP s’apprête à lancer un nouveau serveur en Asie, pour les joueurs asiatiques mais peut-être aussi pour les joueurs occidentaux en quête d’un nouveau départ. 

Albion Est

Albion Online fait parfois figure d’incongruité dans le petit monde des jeux massivement multijoueur dans la mesure où le MMORPG du studio Sandbox Interactive a non seulement réussi à trouver son public malgré un gameplay résolument axé sur le PvP (alors qu’on dit parfois les joueurs occidentaux réfractaires aux mécaniques de jeu trop compétitives), mais parvient aussi à fidéliser ses joueurs durablement depuis quelques années (tous les MMO n’y parviennent pas).

Et si Albion Online s’est fait une place en Occident, le jeu annonce maintenant l’ouverture d’un nouveau serveur en Asie – baptisé le serveur « Albion Est ». Concrètement, le serveur fera l’objet d’une bêta du 20 février au 13 mars prochains, suivi d’un lancement officiel prévu le 20 mars 2023. Comme en Occident, Albion Est sera distribué selon un modèle free-to-play, mais des packs de fondateurs (vendus entre 30 et 200 dollars) permettront de faciliter les premiers pas en jeu.

On comprend aisément la stratégie du studio Sandbox à l’œuvre ici : l’Asie est un marché très dynamique pour le jeu en ligne, les joueurs asiatiques sont traditionnellement plutôt férus de mécaniques PvP et on imagine qu’Albion Est trouvera aisément un nouveau public qui appréciera de pouvoir jouer sur un serveur situé géographiquement en Asie. De quoi, sans doute, doper significativement la santé économique du développeur.

Voir aussi  Pearl Abyss - Un deuxième trimestre 2020 stable pour Pearl Abyss – grâce aux MMO PC

Un serveur asiatique aussi destiné aux joueurs occidentaux ?

On constate néanmoins aussi que la présentation du serveur Albion Est est disponible en plusieurs langues occidentales (dont le français). Dans sa communication, le studio Sandbox vante aussi le « nouveau départ » que représente l’ouverture de ce serveur inédit. En d’autres termes, les joueurs occidentaux qui souhaiteraient se lancer sur un serveur vierge pourraient être tentés de s’installer aussi sur ce nouveau serveur – et Sandbox Interactive ne semble pas réfractaire à cette idée (pas de blocage d’IP), voire l’encourage (en proposant des traductions).

Le développeur y voit peut-être le moyen de peupler rapidement ce nouveau serveur, afin d’y installer promptement une dynamique PvP, le temps que le jeu se fasse connaitre en Asie. À moins qu’il faille y voir un ballon d’essai en prévision de futurs serveurs « nouveau départ » en Occident ?



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *