Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized Aion РNCsoft pr̩pare manifestement du contenu in̩dit pour Aion Classic

Aion РNCsoft pr̩pare manifestement du contenu in̩dit pour Aion Classic


Un serveur Classic reprend traditionnellement le contenu d’un MMORPG tel qu’il était à sa sortie. NCsoft rompt manifestement ce principe et imagine une classe, une zone et des fonctionnalités inédites pour Aion Classic. 

Aion Classic

On connait le principe d’un serveur « Classic » : relancer un MMORPG tel qu’il était à sa sortie ou presque, et le faire évoluer tel qu’il évoluait lors de son exploitation. Manifestement, NCsoft a une lecture un peu différente de ces serveurs et annonce des contenus inédits pour Aion Classic.
On se souvient que NCsoft lançait donc Aion Classic en novembre 2020 en Corée du Sud, puis en juin 2021 aux Etats-Unis, en se basant sur la version 1.2 du MMORPG. Depuis lors, des mises à jour majeures ont été déployées ponctuellement mais prochainement, NCsoft prévoit manifestement de s’affranchir des évolutions historiques du MMORPG. Le développeur y intégrera des contenus inédits, spécifiques aux serveurs Classic, et qui font l’objet d’un teasing en Corée du Sud basé sur des mots clefs.

Manifestement, les joueurs sud-coréens d’Aion Classic auront accès à une nouvelle classe : l’Exécuteur. Les joueurs sud-coréens ont manifestement d’abord cru à l’arrivée d’une nouvelle race de personnages jouables, mais selon le développeur, il s’agit bien d’une classe, accessible aux Elyséens ou Asmodiens, mais reposant sur quelques originalités : les Exécuteurs ont une histoire spécifique (ils ont renoncé à leurs ailes) et disposent de modèles de combat et d’armes qui leur sont propres (mais conçus pour permettre des synergies avec le contenu existant du MMORPG). 

NCsoft évoque manifestement aussi une nouvelle zone, là encore avec sa propre histoire. Les joueurs y trouveront un contenu permettant de progresser et un nouveau donjon promettant des récompenses de haut niveau. Dans le même ordre d’idées, des contenus de Légion sont manifestement prévus aussi – des contenus réalisables conjointement par l’ensemble des membres d’une Légion et qui octroieraient des bonus communs.
NCsoft semble aussi vouloir se focaliser davantage sur la narration. Des « livres d’histoire » doivent permettre aux joueurs de compiler les récits du monde d’Aion, de les mettre en forme de façon plus lisibles pour mieux appréhender la trame de l’univers de jeu. Et pour encourager les joueurs à s’y intéresser, compléter les livres d’histoire pourra octroyer des récompenses, comme des consommables ou des bonus (mais rien de trop significatif pour ne pas pénaliser les joueurs indifférents à ces récits).

Voir aussi  Raviolis ricotta, épinards et noix

On comprend qu’Aion Classic pourrait prendre une tournure un peu différente de ce qu’était le MMORPG lors de son lancement et dans les mois qui ont suivi. Et pour l’expliquer, NCsoft précise qu’Aion Classic « a reçu tant d’amour et d’attention qu’il mérite qu’on lui dessine un nouvel avenir ». Le jeu a donc vocation à évoluer (presque) normalement jusqu’à la fin de l’année, mais les choses pourraient changer plus significativement en 2023. NCsoft prévoit manifestement une conférence le 4 novembre prochain pour expliciter ses projets de long terme, tout juste deux ans après le lancement de la version Classic du MMORPG (avec vraisemblablement le déploiement de premières nouveautés dans la foulée).
D’ici là, on se souvient qu’une version européenne d’Aion Classic était manifestement teasée récemment dans le cadre d’un livestream. Une évolution significative d’Aion Classic pourrait expliquer une localisation du projet sur le vieux continent, quand bien même l’exploitant européen Gameforge semblait y être réfractaire depuis plusieurs mois.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *