Kingdom Hearts: Melody of Memory – Aperçu de Kingdom Hearts : Melody of Memory – Une curiosité musicale


On a été habitués depuis longtemps à voir débarquer des adaptations d’univers de RPG japonais en jeux musicaux. On pense aux Persona, mais aussi et surtout au succès critique des Theatrhythm Final Fantasy. Square-Enix retente le coup cette année en confiant au même studio que pour le jeu de rythme Final Fantasy, Indieszero, la charge de proposer un jeu musical dans l’univers de Kingdom Hearts. Nous avons eu l’occasion de l’essayer ces derniers jours afin de vous donner notre avis suite à ce premier contact.

KingdomHearts_MelodyofMemory.jpg

Kingdom Hearts et musique, un duo évident

KINGDOMHEARTSMelodyofMemoryDEMOVersion_20201013122813.png

Theatrhythm Final Fantasy a marqué les esprits des amateurs de jeux de rythme il y a quelques années, en mélangeant la musique à une progression qui lorgnait du côté de l’action et l’aventure. Alors comment ne pas être emballé en voyant débarquer un autre jeu du même studio, placé cette fois-ci dans le charmant univers de Kingdom Hearts. On y retrouve la même volonté de mélanger la musique à l’action, avec une progression marquée par l’élimination d’ennemis sur un chemin qui avance au rythme des notes musicales. Plutôt simple à prendre en main avec un maximum de trois touches à utiliser au même moment, le jeu propose trois modes de difficulté permettant à chacun d’assimiler à sa manière le rythme de chaque titre proposé. Dans la peau de Sora, avec ses compères Donald et Dingo, on se balade dans des niveaux linéaires qui reprennent les décors des différents mondes de la série, en affrontant en rythme les ennemis qui se dressent sur notre passage. Un concept simple à prendre en main et dont l’augmentation de la difficulté joue essentiellement sur le nombre d’ennemis à affronter (et donc de notes à jouer). Mais cette version démo mise entre nos mains peine pour le moment à dévoiler tout le potentiel du titre : le “tour des mondes”, sorte de simili-mode histoire, n’est pas jouable, alors il faut se contenter de jouer seul ou en coopération sur le “choix du morceau” qui nous laisse parcourir à volonté une poignée de titres issus des bandes-originales de quelques épisodes de Kingdom Hearts. On en a rapidement fait le tour, car les différents modes de difficulté ne présentent en l’état pas suffisamment d’intérêt sur la durée pour justifier la chasse au meilleur score : contrairement aux références des jeux musicaux, celui-ci n’offre pour le moment pas assez de challenge. 

KINGDOMHEARTSMelodyofMemoryDEMOVersion_20201009213859.png

Mais surtout, ce qui nous a frappé en jouant à cette démo, c’est le manque général de lisibilité de l’action. En faisant le choix d’une présentation intégralement en 3D avec des ennemis qui foisonnent en mode difficile, le jeu se prend vite les pieds dans le tapis et ne parvient pas toujours à rester bien clair dans les notes et boutons qu’il faut jouer. Chaque bouton est en effet assigné à une action différent : attaque, saut et magie, des actions qu’on associe parfois ensemble (pour jouer deux ou trois notes au même moment). Cependant, la perspective d’arrivée des ennemis à l’écran et les différents effets font qu’on s’y perd parfois, ratant des notes qui n’étaient pourtant pas des plus compliquées. On ignore encore si le jeu profitera d’une amélioration de ce côté-là d’ici à sa sortie, mais c’est un point vraiment fâcheux alors que son aîné Theatrhythm Final Fantasy était une belle réussite en la matière. 

Kingdom Hearts, comme une faiblesse

KINGDOMHEARTSMelodyofMemoryDEMOVersion_20201009214103.png

Au-delà de la lisibilité, on s’interroge sur la diversité musicale de la série. La licence Kingdom Hearts a proposé de très beaux titres au fil des années, mais la petite sélection proposée dans la démo souffre globalement d’un manque de folie et de diversité. Cela rend l’expérience monotone pour des personnes qui ne sont pas particulièrement attachées à la musique de la saga, d’autant plus que le jeu ne peut pas pleinement profiter des licences Disney. Alors on demande à voir : la question de savoir si l’intelligence de son mode solo suffira à capter notre attention au-delà de la musique, comme Theatrhythm Final Fantasy avait pu intéresser des néophytes de la saga grâce à son système, reste en suspend et ne trouvera pas réponse avec le contenu qui nous a été proposé pour cet aperçu.

KINGDOMHEARTSMelodyofMemoryDEMOVersion_20201009214324.png

Enfin, on reste aussi méfiants sur la direction artistique du titre : nous faire parcourir les niveaux des nombreux épisodes de la saga est évidemment un plaisir pour les fans, mais le jeu ne semble pour le moment pas y apporter grand chose. Faiblard graphiquement, il ne fait rien pour arranger les problèmes de lisibilités soulevés plus tôt, en se contentant du strict minimum. C’est-à-dire une piste musicale qui se déroule tout au long de niveaux en 3D reproduisant sommairement le parcours des autres jeux, sans jamais vraiment offrir de retour visuel satisfaisant lorsque l’on réussit ou rate une note. La progression reste constamment la même, sur un rythme similaire, avec pour seul indicateur une barre de vie qui se vide à mesure que l’on rate des notes. 

Conclusion

Certes, le contenu de cette démo est bien trop limité pour tirer des conclusions sur un jeu qui a encore tout à prouver. Néanmoins, ce premier contact reste décevant tant le jeu semble être moins inspiré, moins captivant qu’un Theatrhythm Final Fantasy qui avait tant de belles choses à offrir. Faiblard sur tout ce qu’il entreprend, Kingdom Hearts: Melody of Memory ne parvient pour le moment pas à mettre en avant son système, subissant même des soucis de lisibilité qui pourraient mettre à mal la progression sur des titres musicaux plus difficiles et rythmés que ceux proposés dans cette démo. On verra ce qu’il en est avec le jeu complet dans un mois. 

Aperçu réalisé par Hachim0n sur PlayStation 4 à partir d’une version fournie par l’éditeur.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *