Tower of Fantasy РTower of Fantasy d̩voile sa premi̬re extension Vera


Alors que Tower of Fantasy revendique 10 millions d’installations deux semaines après son lancement en Occident, le studio Hotta esquisse la première extension du MMO : la mise à jour 2.0 « Vera » ouvrira les portes d’un désert et d’une cité cyberpunk.

Tower of Fantasy 2.0: Vera

En Chine, la version originale de Tower of Fantasy s’apprête à évoluer en version 2.2. En Occident, Tower of Fantasy a été lancé il y a moins de deux semaines (le 11 août dernier), mais le titre revendique déjà 10 millions d’installations et pour fidéliser ces (nouveaux) joueurs, le studio Hotta s’attèle d’ores et déjà au déploiement d’une première extension, intitulée Vera.

Présentée comme la version 2.0 de Tower of Fantasy, la mise à jour Vera sera déployée gratuitement cet automne et d’ici là, le développeur profite de la gamescom pour commencer à en dévoiler le contenu. Selon le studio, Vera est le nom d’une « nouvelle zone au style cyberpunk », « apportant de nouveaux environnements, des montures, des monstres ou encore des armes ». Plus concrètement, la mise à jour s’articule manifestement autour d’un hub cyberpunk, la cité de Mirroria, située au cœur du désert de Gobby, une vaste zone désolée et irradiée. Le lieu abritera notamment de nouvelles instances, des raids et des bosses légendaires à défier, mais aussi des événements en jeu, avec leur lot de missions et de récompenses de progression. Le développeur en livre une description : 

Avant le Cataclysm, la zone de Vera était sous la juridiction septième district d’Helgaard, mais elle a depuis perdu tout contact avec la dimension principale. L’environnement est dominé par le désert du Gobby et le climat est à la fois chaud et sec. La panne de la « Vera Phantom Tower » locale (un répéteur d’énergie originelle) due au Cataclysm empêche de calibrer sa dimension spatio-temporelle sur la dimension principale, et d’obtenir une alimentation stable en énergie originelle. L’intensité de la radiation d’énergie originelle dans la zone diminue progressivement, mis à part dans quelques endroits encore fortement pollués. Même si la plupart de l’environnement en surface peut être utilisé pour les activités humaines, la majorité des gens de Vera vit à « Mirroria ».

En avril dernier, la version chinoise de l’extension ajoutait aussi un nouveau Simulacre, ainsi qu’une zone désertique aux environnements plutôt variés : de grands espaces de dunes, mais aussi des oasis, des cavernes, des canyons, le tout balayé ponctuellement par des phénomènes météorologiques extrêmes, comme des tempêtes de sable. Pour l’occasion, le jeu faisait aussi l’objet d’une mise à jour graphique, visant notamment à améliorer le rendu des étendues de sable (sur lesquels les personnages laissent des traces de pas, par exemple). 

Voir aussi  Elyon - Distribution : 500 codes pour débloquer une monture « Perroquet rouge » d'Elyon à gagner

En attendant de découvrir la mise à jour concrètement en Occident, la zone se dévoile dans une première bande-annonce.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *