Throne and Liberty – Amazon Games en discussion avec NCsoft pour distribuer le MMORPG Throne and Liberty en Occident ?


NCsoft et Amzon Games seraient en pourparlers avancés : NCsoft assurera l’exploitation de son prochain MMORPG d’envergure Throne en Liberty en Corée du Sud, mais pourrait en confier l’exploitation occidentale à Amazon Games.

Throne and Liberty

Si l’on fait abstraction des extensions, le dernier MMORPG sur PC signé par NCsoft remonte à une dizaine d’années – Blade and Soul est sorti en 2012 et depuis lors, le géant sud-coréen n’a produit que des titres mobiles. En fin d’année, NCsoft doit néanmoins lancer Throne and Liberty en Corée du Sud et ainsi renouer avec les MMORPG de grande envergure distribué sur PC. Et on le sait, NCsoft ambitionne de distribuer son jeu mondialement.

NCsoft en « discussions avancées » avec Amazon Games

Si l’on en croit le groupe d’informations économiques sud-coréen MTN, NCsoft serait actuellement en « discussion avancée » avec Amazon Games, en vue de l’exploitation occidentale de Throne and Liberty. En d’autres termes, NCsoft assurerait l’exploitation de son MMORPG en Corée du Sud, mais sous-traiterait son exploitation en Europe et en Amérique du Nord à la division « jeux » d’Amazon.

Selon MTN qui rapporte les propos d’une source interne anonyme, les deux groupes seraient donc en « pourparlers en vue d’une coopération mondiale » autour de l’exploitation de Throne and Liberty et les chances de conclure cette coopération sont jugées « élevées ». De son côté, NCsoft refuse de commenter ces indiscrétions portant sur un jeu encore en développement, mais manifestement, le groupe sud-coréen ne dément pas.

Un partenariat crédible ?

L’annonce parait-elle crédible ? On le sait, NCsoft dispose de longue date de ses propres infrastructures en Occident (qui assurent notamment l’exploitation de Blade and Soul en Occident), mais on sait tout autant qu’elles sont le parent pauvre du géant sud-coréen qui focalise l’essentiel de ses efforts sur son marché intérieur. À plusieurs reprises, NCsoft a évoqué la distribution de ses titres en Occident avant d’y renoncer, ou de les confier à des groupes tiers (comme Aion, exploité par Gameforge).

Throne and Liberty

Parallèlement, Amazon Games s’est fait remarquer en assurant l’exploitation du MMORPG Lost Ark en Occident, aux côtés du développeur sud-coréen SmileGate. Et si cette exploitation occidentale est loin d’être exempte de défauts, force est d’admettre que le jeu a trouvé son public en Occident. Et Amazon Games ne fait pas mystère de son intention d’étoffer ses activités d’éditeur et d’exploitant, que ce soit auprès de studios occidentaux (que le groupe rachète parfois) ou de développeurs sud-coréens (à cette fin, Amazon Games a notamment recruté Park Soo-min, l’un des anciens cadres de Nexon America qui a notamment chapeauté la localisation de MapleStory en Occident, puis de Tera chez En Masse Entertainment, l’ex-filiale américaine de Krafton).

Voir aussi  Recette de poulet croustillant à l'ail et au miel

Dans ce contexte, on pourrait comprendre que NCsoft préfère sous-traiter l’exploitation occidentale de Throne and Liberty, à défaut de se sentir suffisamment solide pour la prendre en charge en interne. Et l’opération pourrait se révéler un fructueuse pour Amazon Games, qui se positionnerait ainsi comme l’un des principaux exploitants de MMORPG « AAA » en Occident, avec un catalogue réunissant New World, Lost Ark et donc peut-être Throne and Liberty – en attendant ses propres titres actuellement en développement.
Et pour les joueurs, un tel partenariat serait surtout la garantie que Throne and Liberty sera bien distribué en Occident, indépendamment des promesses de NCsoft (pas toujours tenues). Selon la source de MTN, si l’accord devait se conclure, Throne and Liberty serait lancé en fin d’année en Corée, puis courant 2023 en Occident.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *