Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized NetEase – Exploitation des jeux Blizzard en Chine : NetEase dénonce le comportement « inconvenant et commercialement illogique » de Blizzard

NetEase – Exploitation des jeux Blizzard en Chine : NetEase dénonce le comportement « inconvenant et commercialement illogique » de Blizzard


Blizzard dénonçait hier publiquement le refus de NetEase de prolonger leur contrat d’exploitation. NetEase répond tout aussi publiquement et dénonce à la fois l’arrogance, l’iniquité et le comportement commercialement illogique de Blizzard. 

Blizzard / NetEase

On l’évoquait récemment, depuis 14 ans, NetEase exploitait le catalogue de Blizzard en Chine mais en novembre dernier, les deux groupes actaient la fin de ce partenariat. Pour autant, le développeur américain n’a manifestement pas trouvé de nouveaux partenaires pour succéder à l’exploitant chinois et les jeux de Blizzard ne seront donc plus disponibles en Chine à partir de ce 23 janvier. Pour éviter une interruption de service, Blizzard proposait donc à NetEase la semaine dernière de prolonger le partenariat pour six mois supplémentaires et regrettait hier que NetEase refuse la proposition.

Une proposition jugée « inique »

Le bureau chinois de Blizzard ayant dévoilé publiquement ce dernier échange en prenant les joueurs chinois à témoin, NetEase se sent manifestement obligé d’y répondre tout aussi publiquement sur les plateformes chinoises de micro-blogging et livre donc sa version des faits.

NetEase indique donc « avoir été relancé la semaine dernière avec une offre de prolongation de six mois », mais Blizzard aurait aussi « clairement indiqué » son intention de « continuer à négocier avec d’autres partenaires potentiels pendant le délai de prolongation ». Or selon NetEase, les négociations de Blizzard portent sur des contrats de trois ans. Le groupe chinois dénonce donc à la fois « la non-réciprocité et l’iniquité » de traitement dont il fait l’objet : où serait l’intérêt de NetEase de signer une prolongation de six mois pour permettre à l’un de ses concurrents de signer un contrat de trois ans ? D’où le refus de la proposition jugée « inconvenante et commercialement illogique ».

Voir aussi  Recette : soupe thaï de crevettes et lait de coco au curry rouge ! – L'île aux épices

Les joueurs chinois pris à témoin

Le groupe chinois en profite pour dénoncer également « l’excès de confiance » du développeur américain qui ne « tient pas compte de la situation dans laquelle les joueurs et NetEase ont été placés », à cause de « son inconstance et de ses ânonnements » – NetEase vise ici le fait Blizzard que ait mis un terme à la négociation en novembre, puis cherche à renégocier une prolongation de contrat la semaine dernière.

Car l’enjeu de la passe d’arme est manifestement de gagner le cœur des joueurs chinois, et NetEase en remet une couche : Blizzard propose une procédure aux joueurs chinois permettant de sauvegarder la progression de leurs personnages de World of Warcraft (progression qui aurait donc vocation à être transférée au nouvel exploitant du MMORPG). NetEase souligne néanmoins que cette fonctionnalité a été « développée unilatéralement par Blizzard, et qu’elle n’a pas été testée, ni utilisée par NetEase, de sorte qu’il peut y avoir des risques de sécurité inconnus ». Et de poursuivre : « si cette fonctionnalité entraîne la perte d’objets virtuels ou l’impossibilité de jouer, Blizzard en assumera l’entière responsabilité ». Les deux groupes se renvoient la balle, donc… et les joueurs restent manifestement spectateurs.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *