Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized NCsoft – NCsoft enregistre un trimestre en berne en attendant plusieurs lancements à venir

NCsoft – NCsoft enregistre un trimestre en berne en attendant plusieurs lancements à venir


NCsoft publie des comptes en berne pour le deuxième trimestre 2022, du fait d’un tassement du marché du jeu mobile en Corée du Sud. Le géant sud-coréen a néanmoins plusieurs nouveaux jeux en développement pour les années à venir. 

Ce matin à Séoul, NCsoft présentait ses comptes trimestriels (pdf) et comme la plupart de ses homologues, le géant sud-coréen affiche des comptes en berne : entre mars et juin dernier, NCsoft a enregistré un chiffre d’affaires de 629,2 milliards de wons (465,7 millions d’euros), soit un mieux de 17% par rapport à la même période un an plus tôt, mais en baisse de 20% par rapport au trimestre précédent ; le bénéfice net s’établit à 118,7 milliards de wons (87,9 millions d’euros), là encore en progression sur un an (+26%) mais en baisse de 29% par rapport au premier trimestre.

Un tassement du marché mobile

Selon NCsoft, les résultats s’expliquent par le « tassement » du marché mobile en Corée du Sud : la branche mobile de NCsoft (son premier secteur d’activité aujourd’hui) enregistre un chiffre d’affaires de 356,4 millions d’euros, en retrait de 26% en un trimestre, notamment à cause d’une désaffection des joueurs sud-coréens pour Lineage W et Lineage 2M – seul le premier Lineage M est en croissance sur le trimestre.

Résultats financiers de NCsoft (deuxième trimestre 2022)
Performances économiques des jeux de NCsoft (deuxième trimestre 2022)

Parallèlement, le segment des MMORPG PC de NCsoft enregistre une légère croissance de 3%, principalement dû à l’engouement suscité par Guild Wars 2 et son extension End of Dragons. Un constat qui encourage les équipes de NCsoft à vanter la pérennité et la durée de vie de ses titres auprès des joueurs. Et pour accompagner l’intérêt suscité par Guild Wars 2, le jeu doit faire l’objet d’un lancement sur Steam « prochainement » afin de lui octroyer une seconde jeunesse.

Des projets nombreux pour l’avenir

mpr_220317_11.png

Si les résultats de NCsoft pour ce deuxième trimestre ne sont pas florissants, le groupe sud-coréen compte sur plusieurs lancements à venir pour redynamiser ses comptes. Le MMORPG Throne and Liberty est attendu dans les mois à venir (on l’évoquait), mais NCsoft ne s’en tient pas là.

D’abord, le studio mentionne le jeu d’action Blade & Soul S (l’ex Project BBS) et son projet de jeu de Battle Royale, le Project R, qui ont l’un et l’autre vocation à être lancés mondialement en 2023. À plus long terme, évoque aussi des titres destinés aux consoles et PC prévus pour 2024 et au-delà – on pense notamment au Project M, ce jeu en forme de film interactif qui doit être distribué sur consoles, et au Project E, le MMORPG d’inspiration orientale qui doit compléter Throne and Liberty.

Parmi ses projets d’envergure, NCsoft mentionne aussi Aion 2. Le jeu se fait discret depuis de nombreux mois, mais interrogé à son sujet lors de sa présentation de compte, NCsoft le présentait comme son « MMORPG mobile le plus attendu », actuellement en développement avec l’Unreal Engine 5. Selon NCsoft, il est néanmoins « trop tôt pour évoquer une date de sortie à ce stade », le jeu « refera donc parler de lui lors de prochaines échéances ».

Blockchain et NFT, mais sous un angle technologique

Et quid des projets de NCsoft en matière de jeux blockchain ou de NFT ? On sait le sujet très présent en Corée du Sud et nombre de studios s’y investissent très activement. NCsoft travaille aussi sur le sujet, mais précise ne pas l’aborder sous un angle économique.

En d’autres termes, le studio s’intéresse à la technologie blockchain, dit vouloir s’investir dans le Web3 (les mondes virtuels du web de demain) et envisage des NFT dans l’optique de partager des objets virtuels entre différents univers, mais à ce stade, pas sous un angle monétaire. NCsoft indique vouloir développer « une vision globale » des technologies de la blockchain, mais indique que pour l’instant, « simplement intégrer des NFT dans un jeu n’est pas une fin en soi ». Le développement technologique envisagé par NCsoft prendra du temps (on comprend que le studio se heurte encore à des obstacles difficilement franchissables) et selon le studio, il est encore trop tôt pour évoquer des projets en la matière.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *