Lost Ark – Interview de Roxanne Sabo : les enjeux de l’exploitation et de la localisation de Lost Ark


Lost Ark

Amazon Games assure l’exploitation de Lost Ark en Occident depuis un peu plus d’un an. Le jeu rencontre un certain succès, connait aussi quelques ratés et fait régulièrement l’objet de mises à jour – pas plus tard qu’aujourd’hui, la mise à jour de juin ouvre notamment les portes d’un nouveau continent à explorer, Elgacia, avec son lot de contenu de haut niveau
Nous avons eu l’occasion de soumettre quelques questions à Roxanne Sabo, product community manager de Lost Ark chez Amazon Games, dont le rôle consiste à s’assurer « que les commentaires des joueurs de Lost Ark soient entendus et appréhendés » et à être « la voix des joueurs auprès des équipes d’Amazon Games et celle des équipes développement auprès des joueurs ». Elle nous aide à mieux comprendre et à appréhender les enjeux de l’exploitation et de la localisation du jeu, les relations qu’entretiennent l’exploitant Amazon Games et le développeur SmileGate RPG ou encore quelques-unes des mises à jour à venir pour Lost Ark, qui doivent notamment rendre le jeu plus accessible aux nouveaux joueurs.

À noter que nous avions également plusieurs autres questions sur l’exploitation à venir de Blue Protocol ou Throne and Liberty par Amazon Games et leur place dans le catalogue de l’éditeur et leur cohabitation avec les jeux conçus en interne par les équipes d’Amazon Games, sur les relations de l’éditeur avec ses partenaires développeurs ou encore sur la vision d’Amazon Games sur le marché du MMO dans les années à venir alors que le groupe y occupe manifestement une place croissante. Ces questions n’ont pas trouvé de réponses, mais nous ne désespérons pas de trouver un interlocuteur susceptible de nous éclairer sur ces sujets.

***

JeuxOnLine : Pour commencer, Lost Ark est disponible en Occident depuis un peu plus d’un an. Quel bilan faites-vous de cette première année ? Quels sont les réussites et les ratés (par exemple, Lost Ark reste l’un des MMORPG les plus joués sur Steam, mais les bots semblent être un problème récurrent malgré les nombreuses actions déjà prises) ?

Roxanne Sabo : Le succès de Lost Ark au cours de sa première année en Occident a été une agréable surprise pour Amazon Games et Smilegate RPG. Nous espérions que le jeu recevrait un bon accueil, mais battre des records de connexions simultanées sur Steam en dépassant les 1,3 million de joueurs connectés en même temps dans les 24 heures qui ont suivi son lancement était vraiment inattendu. Et, comme vous le mentionnez, le jeu reste l’un des MMORPG les plus joués sur la plateforme aujourd’hui. Nous sommes tous très touchés par l’accueil que les fans ont réservé au jeu jusqu’à présent.

En ce qui concerne les succès, la popularité du jeu lors de son lancement et tout au long de la première année est certainement un point fort. Au cours de cette période, nous avons également pu recueillir de nombreux commentaires précieux de la part des joueurs, tout en encourageant le développement d’une communauté saine. La mise en place d’un système permettant de recueillir les commentaires des joueurs occidentaux, de les partager avec Smilegate RPG et de travailler ensemble pour adapter le jeu à notre nouveau public a également été une réussite majeure. Ça nous a permis de travailler avec Smilegate RPG pour apporter des mises à jour de contenu de qualité aux joueurs occidentaux à un rythme mensuel régulier tout au long de la première année d’exploitation du jeu, ce dont nous sommes également fiers.

Voir aussi  Au Pakistan, une fronde massive contre le pouvoir en place

Certains des défis que vous mentionnez sont également le résultat du succès que nous avons rencontré. Par exemple, vous notez qu’il y a une lutte permanente contre les bots dans le jeu. Étant donné que Lost Ark est un jeu à succès et qu’il est gratuit, il devient une cible pour les personnes qui veulent l’exploiter avec des bots. Nous avons fait de gros progrès contre les bots au cours de la première année du jeu en Occident. En fait, nous avons constaté une diminution de 99 % des interactions entre les bots et l’économie du jeu. Mais il y a encore du travail à faire et nous poursuivrons nos efforts aux côtés de Smilegate RPG pour lutter contre les bots dans le jeu.

JOL : Vous avez récemment évoqué le projet de remodeler une partie du jeu afin de le rendre plus accessible aux nouveaux joueurs. Pouvez-vous nous parler des évolutions à venir ? Avez-vous quelques chiffres à partager sur le taux de rétention de Lost Ark ?

Raid de légion Valtan

Roxanne Sabo : Nous avons donné quelques exemples de notre approche dans notre lettre à la communauté et dans la feuille de route la plus récente, toutes deux publiées en mai. L’une des façons d’alléger le fardeau des nouveaux joueurs est d’ajuster notre système de progression de l’équipement, qui compte actuellement quatre étapes, et de le simplifier pour qu’il n’en ait plus que deux. Cela a pour but d’éliminer les étapes répétitives de la progression de l’équipement et de faciliter l’accès vers les raids. En ce qui concerne les raids, nous procédons à des ajustements pour que ces expériences soient plus accessibles aux nouveaux joueurs qui n’ont pas beaucoup d’expérience en la matière. Le raid des abysses d’Argos en est un exemple : il comporte plusieurs enchainements (patterns) que les joueurs doivent mémoriser pour survivre. Nous apportons des modifications à ce raid afin de réduire le nombre de patterns que les joueurs doivent mémoriser, ce qui facilitera la courbe d’apprentissage de ce premier élément de contenu de haut niveau auquel les nouveaux joueurs sont confrontés. De plus, avec Argos et les premiers raids de Légion, dont Valtan, Vykas et Kakul-Saydon, nous modifions également la plupart des mécanismes de wipe complet du groupe pour qu’ils soient plus indulgents et que les joueurs ne soient pas confrontés à un « game over » de leur groupe s’ils commettent une erreur.

Voir aussi  Les 10 Plus Belles Plages Du Sri Lanka À Visiter En 2024

Nous avons encore d’autres évolutions en réserve en ce qui concerne les changements que nous apportons pour satisfaire les nouveaux joueurs et ceux qui reviennent, et nous vous communiquerons d’autres informations dans un avenir proche ! En ce qui concerne les chiffres de rétention, nous ne pouvons pas les communiquer, mais comme vous l’avez mentionné plus tôt, Lost Ark reste l’un des MMO les plus joués sur Steam et de nouveaux joueurs entrent dans le monde d’Arkesia chaque jour.

JOL : En Occident, le jeu évolue pour être plus accessible. Parallèlement, la version sud-coréenne se focalise beaucoup sur l’ajout de contenu de haut niveau avec des contenus parfois très difficiles (même les joueurs sud-coréens s’y cassent les dents). Comment gérez-vous les différences entre la version occidentale et la version sud-coréenne de Lost Ark (vous modifiez déjà la chronologie du déploiement des classes par exemple) ? À terme, peut-on imaginer que les deux versions deviennent de plus en plus différentes ? Ou à l’inverse, les deux versions ont vocation à rester les mêmes, avec peut-être des éléments initialement pensés spécifiquement pour la version occidentale et qui pourraient être intégrés dans la version « originale » sud-coréenne ?

Roxanne Sabo : En localisant Lost Ark pour le public occidental, notre objectif principal est de garder les choses aussi proches que possible du matériel d’origine de la version coréenne. Nous apportons des changements en fonction des attentes des joueurs de notre public occidental, mais notre objectif principal est de rester aussi fidèle que possible à la version coréenne.

Elgacia

À cet égard, les deux versions sont censées rester identiques, avec des ajustements mineurs ici et là pour s’adapter au public occidental. Vous avez noté que la version occidentale évolue pour être plus accessible, et cela est basé sur les commentaires des nouveaux joueurs. Comme l’Occident compte encore un grand nombre de nouveaux joueurs, il est logique, pour nous et pour l’équipe de Smilegate RPG, de procéder à des ajustements en fonction de leurs commentaires sur les points problématiques.

La façon dont nous gérons les différences est largement basée sur les commentaires des joueurs, mais ce n’est pas la seule raison. Il y aura toujours une différence de calendrier entre la Corée et l’Occident en raison du temps nécessaire à la localisation. Amazon et Smilegate RPG prennent également en compte les données des joueurs et les statistiques de progression lorsqu’ils décident du calendrier de mise à jour du contenu. Par exemple, si nous publiions en une seule fois tout le contenu de haut niveau de la version coréenne en Occident, les joueurs ne pourraient pas suivre. Nous planifions donc la sortie du contenu en fonction de l’état d’avancement de la plupart des joueurs dans le jeu et de ce à quoi ils auront accès.

JOL : Plus largement, quelle est votre liberté d’intervention dans le développement du jeu ? Récemment, SmileGate RPG indiquait que l’un de ses principaux partenaires représente plus de 10% de son chiffre d’affaires (ce partenaire pour être Amazon Games). On imagine donc que vous avez du poids et êtes écoutés. Mais en avril dernier, Lost Ark a été lancé en Chine, un autre territoire majeur. Pensez-vous qu’à l’avenir, Lost Ark puisse évoluer pour répondre davantage aux attentes des joueurs chinois ?

Voir aussi  Elyon - Le MMORPG Elyon attendu en Occident au deuxième semestre 2021

Roxanne Sabo : Pour préciser, Lost Ark a fait l’objet d’une bêta fermée en Chine au mois d’avril, mais n’a pas encore été lancé officiellement dans ce pays. Je ne peux pas parler des relations de Smilegate RPG avec les éditeurs d’autres pays, je ne peux parler que de leurs relations avec Amazon Games. À cet égard, je peux dire que nous avons d’excellentes relations de travail avec Smilegate RPG et qu’ils comptent sur nous pour leur communiquer les commentaires des joueurs occidentaux et travailler avec eux sur la manière de procéder à des ajustements pour ce public.

Comme nous l’avons déjà mentionné, notre objectif est de donner aux joueurs occidentaux une expérience aussi proche que possible de la version coréenne de Lost Ark. Mais Smilegate RPG est conscient que les goûts des joueurs occidentaux sont parfois différents de ceux des joueurs coréens. Ils comptent donc sur nous pour partager et expliquer les commentaires des joueurs occidentaux afin que nous puissions apporter des changements pour répondre aux attentes des joueurs occidentaux, si nécessaire. Je pense que cette relation se poursuivra à l’avenir, au fur et à mesure que le jeu se développera.

Aeromancer

JOL : À propos de mises à jour, pouvez-vous nous parler des prochains ajouts de contenu. On attend prochainement un prochain continent, je crois, et notamment un raid particulièrement difficile…

Roxanne Sabo : En avril, nous avons partagé la feuille de route du contenu à venir dans le jeu au cours des prochains mois, et il y a beaucoup à attendre ! Il y a un nouveau continent avec une nouvelle histoire, de nouveaux raids et donjons, et la nouvelle classe avancée d’Aéromancien, pour n’en citer que quelques-uns. Je ne peux pas vous donner plus de détails que ce qui est prévu dans la feuille de route pour le moment, mais il y aura bientôt des mises à jour sur le nouveau contenu que nous partagerons avec les fans.

En ce qui concerne le rééquilibrage des classes, les nouvelles mises à jour du jeu coréen finiront par être appliquées à la version occidentale du jeu. Nous aurons plus d’informations à ce sujet à l’avenir.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *