La directrice du FMI salue la dynamique positive de l’conomie mondiale, mais met en garde contre les risques — Chine Informations


Kristalina Georgieva, la directrice gnrale du Fonds montaire international (FMI), a dclar jeudi que, bien que son institution ait revu la hausse ses prvisions de croissance mondiale, il sera toujours ncessaire “de se montrer attentif aux risques”.

Lors d’une table ronde avec les mdias au sige du FMI Washington, elle a estim qu’avec la poursuite des conflits entre la Russie et l’Ukraine, ainsi qu’entre Isral et le Hamas, la situation gopolitique complexe continue de faire peser des incertitudes sur les perspectives de l’conomie mondiale.

Le FMI a relev ses prvisions de croissance mondiale 3,1% en 2024, soit 0,2 point de pourcentage de plus que la projection d’octobre 2023, a indiqu Mme Georgieva.

En ce qui concerne les perturbations du transport maritime en mer Rouge, la patronne du FMI a soulign que les marchandises transitant par le canal de Suez avaient chut de 43% en janvier par rapport l’anne prcdente, ce qui porte un coup l’conomie des pays concerns.

En ce qui concerne la politique montaire, Mme Georgieva a mentionn le risque d’un assouplissement prmatur des taux d’intrt, tout autant que celui de les maintenir des niveaux plus levs pendant une priode prolonge. Pour les Etats-Unis, le risque de maintenir des taux d’intrt plus levs plus longtemps que ncessaire n’est pas seulement un risque pour l’conomie amricaine, mais pour l’conomie mondiale, a-t-elle dit.

“Lorsque d’autres pays, en particulier de nombreuses conomies de march mergentes qui ont ramen l’inflation son niveau cible, baissent dj leurs taux d’intrt, si les Etats-Unis continuent d’tre plus levs, cela pourrait avoir un impact sur les taux de change et sur d’autres pays de manire quelque peu ngative”, a poursuivi la dirigeante.

Voir aussi  10 recettes de bibimbap à tomber - Elle à Table

En ce qui concerne l’conomie chinoise, Mme Georgieva a dclar Xinhua que “les performances de l’conomie chinoise en 2023 ont t lgrement suprieures aux attentes”. Elle a jug que, lorsqu’on se tourne vers l’avenir, il est crucial de relever de manire dcisive les dfis, y compris les tensions dans le secteur immobilier, et de grer la dette des excutifs locaux pour soutenir l’lan conomique de la Chine.

Kristalina Georgieva a not que certaines mesures avaient dj t prises par le gouvernement chinois dans le secteur de l’immobilier. L’engagement de ce dernier envers l’conomie verte est vident dans des dcisions notables, en particulier dans des secteurs tels que les vhicules lectriques, a-t-elle ajout.

');
}




Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *