La Chine et l’UE sont des partenaires, pas des rivaux — Chine Informations


La Chine et l’UE sont des partenaires, pas des rivaux, et la coopration Chine-UE doit tre un cycle positif permettant le succs mutuel, et non un match limination directe qui ne fait qu’un seul vainqueur, a dclar vendredi Wang Wenbin, porte-parole du ministre chinois des Affaires trangres.

Le porte-parole a fait ces remarques lors d’un point de presse alors qu’il a t invit commenter un rcent rapport de l’Institut franais Jacques Delors. Le rapport indique que pour l’UE, s’appuyer sur la Chine pour raliser son propre dveloppement est un choix ncessaire. Il invite l’UE toujours faire preuve de rationalit en matire de rduction des risques (“de-risking”), soutenir une politique chinoise plus rationnelle et pragmatique, et renforcer la coopration mutuellement bnfique dans les domaines de l’nergie, du secteur vert et des technologies.

“Le rapport montre que les personnes qui ont une bonne connaissance de l’Europe sont optimistes quant aux perspectives de dveloppement des relations Chine-UE et que ces relations bnficient d’une base solide dans la population”, a dclar M. Wang.

Certains mettent l’accent de manire slective sur les aspects comptitifs entre la Chine et l’UE, ignorant dlibrment le partenariat, faisant de l’agitation autour du “de-risking” avec la Chine et de la rduction de la dpendance l’gard de la Chine, a soulign M. Wang, ajoutant que de telles ides fausses sur la Chine non seulement renforceront les malentendus et roderont la confiance mutuelle, mais iront galement l’encontre de la position de longue date de l’UE consistant soutenir le libre-change et les rgles de l’OMC et perturberont le dveloppement des relations Chine-UE, ce qui ne sert l’intrt de personne.

Voir aussi  La Chine veut renforcer sa coordination stratgique globale avec la Russie, selon le ministre chinois des Affaires trangres — Chine Informations

Selon M. Wang, la Chine estime que le risque dont nous devons le plus nous dbarrasser est la confrontation et la rivalit causes par la politisation de toutes les questions, et que la dpendance qu’il faut le plus rduire est le recours au protectionnisme. La Chine et l’UE constituent des lments importants des chanes industrielles et d’approvisionnement mondiales et des forces vives dans la construction d’une conomie mondiale ouverte.

M. Wang a exprim l’espoir de voir l’UE couter les voix rationnelles, viter de politiser toutes les questions ou d’exagrer le concept de la scurit, et travailler avec la Chine afin de maintenir l’ouverture dans les deux sens au lieu d’riger des murs et barrires, de promouvoir la libralisation du commerce et des investissements au lieu du protectionnisme commercial, de crer un environnement commercial juste, quitable et non discriminatoire pour les entreprises des deux parties, de faire progresser un dveloppement sain et stable des relations Chine-UE et d’injecter davantage de stabilit et de certitude pour un monde instable et turbulent.

');
}




Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *