Kakao Games – Les parlementaires sud-coréens de saisissent de « l’incident Uma Musume »


Quand les joueurs sud-coréens se mobilisent contre les conditions locales d’exploitation et de localisation de jeux étrangers, ils obtiennent le soutien de parlementaires qui promettent une meilleure « protection des droits et intérêts des utilisateurs de jeux ».

Manifestation de joueurs

Voici quelques jours, les joueurs sud-coréens du jeu mobile Uma Musume Pretty Derby organisaient une manifestation devant les locaux de l’exploitant Kakao Games : le jeu est signé par le studio japonais Cygames, mais la version sud-coréenne de Kakao Games ferait l’objet d’une exploitation et d’une localisation jugées de piètre qualité au regard de son homologue japonaise. Les joueurs sud-coréens dénoncent notamment des erreurs de traductions, des plannings d’événements erronés ou encore une politique tarifaire peu favorable.

On sait que le jeu est un secteur important en Corée du Sud (qui se présente comme la « Nation of Games ») et des parlementaires sud-coréens se sont ainsi saisis de « l’incident Uma Musume ». Lee Sang-heon, député du Parti démocrate de Corée du Sud, se dit solidaire des joueurs. Et s’il concède que son champ d’action est limité (par définition, le législateur fait la loi mais ne peut pas intervenir directement pour sanctionner le comportement d’une société privée), il indique vouloir déposer des textes et amendements visant à assurer une meilleure « protection des droits et intérêts des utilisateurs de jeux ». Plus spécifiquement, le député dit vouloir travailler avec le député Yoo Dong-soo pour étudier la possibilité de faire évoluer un amendement déjà imaginé suite à la dernière fronde des joueurs sud-coréens, à l’époque contre les pratiques de NCsoft dans Lineage M, et qui viserait à imposer davantage de transparence sur les opérations commerciales organisées dans les jeux en ligne et MMORPG (notamment sur leur durée et les tarifs pratiqués).

Voir aussi  Genshin Impact - Suite aux inquiétudes des joueurs, le système anti-triche de Genshin Impact est « corrigé »

En attendant de constater une évolution dans la loi sud-coréenne sur l’industrie du jeu, l’intervention du député a manifestement encouragé le patron de Kakao Games à réagir. Ce weekend, il publiait une note contrite (signée à son nom), assurant que tout serait mis en œuvre pour regagner la confiance des joueurs. Il promet notamment de mieux communiquer avec les communautés de joueurs ou de procéder à des changements internes au sein des équipes de localisation. Les joueurs prennent actes, mais regrettent néanmoins que le patron du studio n’ait pas accédé à leur demande de les rencontrer en personne.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *