Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized Blizzard Entertainment – Suite à un différend, Blizzard et NetEase auraient annulé un MMORPG mobile Warcraft

Blizzard Entertainment – Suite à un différend, Blizzard et NetEase auraient annulé un MMORPG mobile Warcraft


Blizzard et NetEase collaboraient manifestement pour concevoir un MMORPG mobile reposant sur la licence Warcraft. Suite à un différend, le projet aurait été annulé après trois ans de développement et interroge sur la pérennité de la relation entre les deux groupes.

Blizzard_G_BG.jpg

En plus d’être l’exploitant des jeux de Blizzard Entertainment en Chine, le géant chinois NetEase signe aussi évidemment ses propres productions et s’est notamment fait une spécialité d’adapter de solides licences (vidéo ludiques ou non) sur plateformes mobiles – on pense par exemple à EVE Echoes avec CCP Games ou plus récemment à Diablo Immortal avec  le même Blizzard, mais aussi à des titres comme The Lord of the Rings: Rise to War ou Harry Potter: Magic Awakened.

Si l’on en croit Bloomberg, Blizzard et NetEase travaillaient ensemble sur un autre projet, répondant au nom de code Neptune et qui prenait apparemment la forme d’un MMORPG mobile adapté de la licence Warcraft. D’après les journalistes Zheping Huang et Jason Schreier, il ne s’agissait pas d’un portage, mais d’une sorte de spin-off du MMORPG PC de Blizzard, se déroulant en Azeroth mais à une époque différente.

Toujours selon Bloomberg qui se fait l’écho de sources internes anonymes, une centaine de développeurs ont travaillé sur le projet chez NetEase pendant trois ans… avant que le développement ne soit sabordé manifestement suite à un différend financier entre l’Américain et le Chinois – et seule une poignée des développeurs concernés auraient été reclassés en interne.

Les concernés ne s’expriment pas sur le sujet, mais l’abandon de ce projet commun soulève des interrogations sur la relation commerciale qui unit Blizzard et NetEase depuis début 2010. On le sait, le marché chinois n’est accessible aux studios occidentaux qu’à la condition de passer par un opérateur local et un différend avec NetEase pourrait compliquer l’exploitation des jeux de Blizzard en Chine – d’autant que changer d’opérateur peut s’avérer très risqué : quand Blizzard s’est séparé du groupe The9 (le premier exploitant chinois de ses jeux) au profit de NetEase, les jeux Blizzard ont perdu leur agrément et il a fallu plus d’un an pour en obtenir de nouveaux et pouvoir à nouveau les distribuer sur le marché chinois. À l’heure où les agréments de jeux vidéo sont distribués au compte-goutte en Chine, un opérateur local bien installé peut s’avérer un partenaire précieux.

Voir aussi  Hosted Site Search & Discovery for Companies of All Sizes

Que l’abandon du projet Neptune ne soit qu’un épiphénomène ou le signe d’un différend plus profond, que Blizzard envisage de changer d’opérateur en Chine ou de poursuivre sa collaboration avec NetEase, on sera curieux de découvrir les évolutions des projets de Blizzard en Chine dans les mois et années à venir. 



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *