ArcheAge – Vers une fusion des serveurs occidentaux d’ArcheAge et d’ArcheAge Unchained


Depuis 2019, ArcheAge se décline en deux versions : la version originale (free-to-play) et ArcheAge Unchained (buy-to-play). Faute d’un nombre de joueurs suffisant, les deux versions du MMORPG fusionneront fin nombre. 

screenshot_dragon.jpg

La première mouture d’ArcheAge a été lancée en 2013 en Corée du Sud (puis un an plus tard en Occident) et pour nombre de joueurs, l’exploitation du MMORPG du studio XL Games a souffert de son modèle économique – le jeu était distribué en free-to-play, mais plombé par une boutique souvent jugée très envahissante. En 2019, le nouvel exploitant occidental d’alors (Gamigo) proposait une seconde version d’ArcheAge, baptisée ArcheAge: Unchained : la version Unchained proposait le même MMORPG, mais cette fois distribué selon un modèle buy-to-play avec la promesse d’en expurger tout le contenu pay-to-win. La promesse a fait long feu et ArcheAge Unchained est vite retombé dans les travers de son aîné, dès sa première extension.

Fusion de jeux et fusion de serveurs

Au-delà des intentions de départ, le MMORPG de XL Games se décline donc aujourd’hui en deux versions distinctes (et donc sur plusieurs serveurs) qui contribuent à diviser la communauté. Or selon XL Games, les serveurs d’ArcheAge Unchained n’accueillent plus suffisamment de joueurs pour assurer le bon fonctionnement du gameplay – les joueurs sont trop peu nombreux pour alimenter les mécaniques PvP et guerres de factions. En conséquence, le développeur et l’éditeur Kakao Games annoncent la fusion des serveurs occidentaux d’ArcheAge et d’ArcheAge Unchained d’ici au 30 novembre prochain.

À terme, il ne restera donc que deux serveurs de jeu : l’un européen et l’autre nord-américain, ayant vocation à réunir l’ensemble des joueurs occidentaux d’ArcheAge et d’ArcheAge Unchained. On sait par ailleurs que les fusions de serveurs relèvent souvent du casse-tête quand il s’agit de transférer et fusionner la progression des joueurs issus de serveurs différents. ArcheAge ne fait pas exception et Kakao Games détaille sur le site officiel les modalités de fusion, que ce soit en matière de nom de personnage ou de guilde, mais aussi de housing (les maisons de joueurs devront être « redistribuées » dans l’univers de jeu).

Voir aussi  Bouillon thaï au poulet

Mesures d’économies chez XL Games

Cette fusion de versions de jeux et de serveurs n’est sans doute pas une surprise, dans la mesure où elle s’inscrit dans un contexte économique compliqué pour XL Games. On se faisait récemment l’écho des tensions sociales qui se manifestent actuellement au sein du studio : en quête d’économies, le développeur a récemment réduit les effectifs et les budgets des équipes en charge d’ArcheAge et ArcheAge Unchained (du fait du manque de popularité du jeu), au profit de celles d’ArcheAge WAR et prochainement d’ArcheAge 2. Dans ce contexte, on comprend que le studio soit enclin à réduire aussi l’envergure des serveurs du MMORPG.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *