Pearl Abyss – Un plan d’économies pour Pearl Abyss et CCP Games en attendant Crimson Desert


De nouveau, Pearl Abyss a enregistré des pertes au quatrième trimestre 2023 (le chiffre d’affaires de Black Desert baisse et n’est pas compensé par celui d’EVE Online). Le studio prend des mesures d’économies en attendant Crimson Desert.

Le développeur coréen Pearl Abyss s’est fait connaitre avec Black Desert Online, et le MMO d’action reste sa principale source de revenu en attendant le lancement de Crimson Desert – qui se fait attendre. Comme ses homologues, Pearl Abyss a publié ses comptes du quatrième trimestre 2023 et le groupe enregistre à nouveau des pertes.

Concrètement, Pearl Abbyss enregistre un chiffre d’affaires trimestriel de 59 millions d’euros (stable par rapport au trimestre précédent), mais pour une perte opérationnelle de 3,85 millions d’euros et un définit net de trois millions – pour mémoire, Pearl Abyss avait déjà enregistré des pertes au deuxième trimestre 2023. Malgré le déploiement de l’Erudite, une nouvelle classe jouable de Black Desert et le lancement de la Guerre des Roses sur les serveurs du MMO d’action, le jeu enregistre un chiffre d’affaires en baisse (42,07M€ au quatrième trimestre contre 47,88M€ au troisième), à peine compensé par le regain d’activité d’Eve Online (13,93M€ de chiffre d’affaires au quatrième trimestre contre 11,2M€ un trimestre plus tôt).

Pearl Abyss : résultats du quatrième trimestre 2023

Dans l’attente de Crimson Desert

Pearl Abyss n’entend pas délaisser sa licence Black Desert et en 2024, le développeur mise notamment sur la seconde partie de l’extension de la Terre du Matin Radieux (on se souvient que le lancement de la première avait permis au studio de renouer avec les bénéfices au troisième trimestre 2023). Le jeu doit par ailleurs être lancé en Chine, des tests sont en cours avec des partenaires locaux et le studio y voit l’occasion de renflouer ses comptes.

Voir aussi  Xi Jinping met l'accent sur la consultation tendue et les rsultats concrets dans la coopration Chine-PECO — Chine Informations

Au sein de la filiale CCP Games qui exploite EVE Online, le studio dit compter sur des extensions à venir, dont une qui doit reposer sur des contenus générés par les joueurs eux-mêmes, permettant ainsi de renouveler l’expérience de jeu. Le studio compte aussi sur le shooter EVE Vanguard qui sera exploité via « un modèle économique unique » et sur le jeu de stratégie cross-plateforme EVE Galaxy Conquest qui doit être lancé mondialement cette année après avoir fait l’objet d’améliorations sur la base des commentaires des premiers joueurs. Enfin, le Project Awakening (qui repose sur la blockchain) a fait l’objet de premiers tests en décembre et ces tests doivent s’intensifier au cours du semestre afin d’accueillir de plus en plus de joueurs. Et là encore, selon Pearl Abyss, le jeu a vocation à améliorer la rentabilité de la licence EVE Online.

403cccd8e6320201211023905237.jpg
EVE Vanguard

En interne, Pearl Abyss prépare surtout le lancement mondial de Crimson Desert et des présentations sont prévues tout au long de l’année (notamment en Occident, on le notait en fin d’année dernière). Le développeur se dit conscient de « l’inquiétude des investisseurs » du fait de la durée de développement de Crimson Desert, bien plus long que prévu – le studio évoque en outre « la concurrence du marché mondial plus intense, les réglementations plus strictes et la difficulté accrue de recruter des développeurs ». Pour autant, Pearl Abyss assure que 2024 sera l’année « d’un grand pas en avant ». Dont acte.

Des mesures d’économies

Toujours est-il que d’ici là, le studio est contraint à des mesures d’économies. Une fois de plus, le studio a dû réduire ses effectifs (-8,8% en un an) et si le studio a longtemps privilégié des licenciements au sein de son personnel administratif, on constate maintenant aussi des licenciements parmi les développeurs (-12,7% sur l’année 2023).

Voir aussi  Project Mugen - Le Project Mugen precise ses mécaniques de RPG urbain en monde ouvert

Pearl Abyss sabre aussi au sein de ses filiales : le studio mobile Factorial Games a été liquidé l’année dernière, Pearl Abyss Canada Studio doit suivre cette année (le studio travaillait sur un jeu indépendant) et le bureau londonien de CCP Games qui travaille sur EVE Vanguard va déménager vers « des locaux plus grands et moins chers » afin de réduire les coûts. Gageons que la sortie de Crimson Desert sera bienvenue – que le résultat des ventes sera déterminant pour l’avenir de Pearl Abyss.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *