Les fausses dclarations des Etats-Unis sur le dirigeable chinois violent les obligations internationales (porte-parole des AE) — Chine Informations


La Chine a accus vendredi les Etats-Unis de violer les obligations imposes par la Convention relative l’aviation civile internationale, galement connue sous le nom de Convention de Chicago, ainsi que de multiples principes fondamentaux du droit international, tant donn qu’ils ont qualifi de manire calomnieuse le dirigeable civil sans pilote de la Chine de “ballon espion” et qu’ils ont abus de l’usage de la force.

Wang Wenbin, porte-parole du ministre chinois des Affaires trangres, a port cette accusation lors d’un point de presse en rponse une question sur l'”analyse et l’enqute” en cours des Etats-Unis concernant le dirigeable sans pilote qui a t abattu par l’arme amricaine aprs son entre inopine dans l’espace arien amricain.

La Chine a explicitement indiqu plusieurs reprises la partie amricaine que l’entre du dirigeable civil chinois sans pilote tait un vnement totalement involontaire, inattendu et isol, caus par un cas de force majeure, a expliqu M. Wang.

De la rcupration de l’pave l’analyse des dbris, la partie amricaine a agi de manire unilatrale et secrte, a dclar M. Wang.

Il a ajout que la Chine a, par le biais de la protection consulaire, demand la partie amricaine de rendre compte des progrs raliss, ce quoi les Etats-Unis n’ont pas rpondu.

La Chine se doit de fortement remettre en question l’indpendance, l’ouverture et la transparence de cette soi-disant enqute, a soulign le porte-parole. “Quelle est la crdibilit d’une telle enqute ?”

“La position des Etats-Unis sur cet incident est depuis longtemps prdfinie. Elle a t compltement dtourne par la politique intrieure et sert la stratgie visant contenir et rprimer la Chine”, a not M. Wang.

Voir aussi  Pearl Abyss - Un plan d'économies pour Pearl Abyss et CCP Games en attendant Crimson Desert

Il s’est demand si, alors que le prsident amricain Biden a donn l’ordre d’abattre le dirigeable civil par la force ds le 1er fvrier, le prtendu rapport d’enqute n’avait pas dj t concoct.

“Les prtendues conclusions de ce rapport ne sont rien d’autre que la rptition des fausses dclarations et des accusations sans fondement que la partie amricaine rpand souvent ces jours-ci”, a conclu M. Wang. “Quelle valeur peut avoir un tel rapport si ce n’est de calomnier et d’attaquer la Chine ?”

');
}




Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *