La Chine oppose son veto au projet de résolution de l’ONU sur Israël et la Palestine, jugeant qu’il s’écarte de l’esprit des résolutions précédentes


La Chine a oppos mercredi son veto un projet de rsolution du Conseil de scurit des Nations Unies sur le conflit entre Isral et la Palestine, soulignant que celui-ci s’cartait de “l’esprit des rsolutions prcdentes”.

De plus, ce texte “intgre la logique dangereuse du choc des civilisations, ainsi que la justification de la guerre et du recours la force”, a comment Zhang Jun, reprsentant permanent de la Chine auprs des Nations Unies, dans une explication de vote.

“Notre position est fonde sur les faits, sur le droit, sur la conscience, sur la justice et sur les appels pressants du monde entier, en particulier des pays arabes.”

Le 18 octobre dernier, un projet de rsolution portant sur la situation humanitaire du conflit isralo-palestinien, mettant l’accent sur la protection des civils et soutenu par une majorit crasante de membres du Conseil, n’a pas t adopt en raison de l’utilisation du veto par les Etats-Unis, a rappel le diplomate chinois.

Samedi soir, les Etats-Unis ont prsent un nouveau projet de rsolution qui mettait de ct le consensus des membres du Conseil et incluait la place de nombreux lments source d’encore plus de divisions et allant bien au-del du domaine humanitaire, a-t-il poursuivi.

De nombreux membres du Conseil, dont la Chine, la Russie, les Emirats arabes unis et le Brsil, ont propos des amendements. Toutefois, le parrain du projet, ignorant les proccupations majeures des membres concerns, n’a apport que des modifications superficielles au texte avant que celui-ci ne soit “mis en bleu”, dans le but de prcipiter le vote du Conseil, a ajout M. Zhang.

Voir aussi  La Chine exhorte Isral cesser de discrditer la "solution deux Etats" — Chine Informations

“La Chine ne s’oppose nullement ce que le Conseil prenne des mesures. Au contraire, nous avons toujours demand avec insistance que le Conseil joue un rle responsable. Ce quoi nous nous opposons, c’est que le projet de rsolution reste vasif sur la question la plus urgente, savoir la fin des hostilits. Il n’a jamais t en mesure d’appeler un cessez-le-feu immdiat dans des termes clairs et sans ambigut”, a-t-il prcis.

“Si une rsolution du Conseil est ambigu sur la question de la guerre et de la paix, de la vie et de la mort, elle est non seulement irresponsable, mais aussi extrmement dangereuse. Cela revient ouvrir la voie des actions militaires de grande envergure et donner le feu vert une nouvelle escalade de la guerre”, a not le diplomate chinois.

“Nous avons fermement condamn la premire occasion toutes les violences et les attaques contre les civils et nous avons appel des efforts diplomatiques pour promouvoir la libration rapide des otages. Ce quoi nous nous opposons, c’est que le projet de rsolution n’appelle pas les parties concernes mettre fin l’usage aveugle et asymtrique de la force, ni mener une enqute approfondie sur les attaques odieuses telles que celle de l’hpital Al-Ahli. Cette application slective du droit international et cette politique de deux poids, deux mesures ne feront que pousser davantage de civils innocents au bord de la mort.”

Zhang Jun a galement mis l’accent sur le fait que la Chine n’tait en aucun cas indiffrente aux souffrances de la population de Gaza.

“Nous avons toujours demand avec insistance l’ouverture de corridors humanitaires, la garantie de l’accs humanitaire et la prvention des catastrophes humanitaires. Ce quoi nous nous opposons, c’est que le projet de rsolution vite slectivement de faire rfrence aux causes profondes de la crise humanitaire actuelle Gaza et n’exhorte pas Isral lever le sige total de Gaza et annuler l’ordre d’vacuation du nord de la bande de Gaza. Une approche aussi vasive et inefficace ne fera qu’acclrer la chute de Gaza dans une catastrophe humanitaire encore plus grande.”

Voir aussi  En Inde, le succès du film “Sooryavanshi” surfe sur l'islamophobie latente

L’ambassadeur a aussi soulign que la Chine ne niait pas les proccupations d’Isral en matire de scurit.

“Nous avons toujours dfendu avec force l’ide qu’il fallait accorder la mme attention aux problmes de scurit et aux droits lgitimes d’Isral et de la Palestine. Ce quoi nous nous opposons, c’est que le projet de rsolution tente d’tablir un nouveau rcit sur la question palestinienne, en ignorant le fait que les territoires palestiniens sont occups depuis longtemps et en ludant la question fondamentale de la cration d’un Etat indpendant pour le peuple palestinien.”

S’il est adopt, il rduira nant la perspective d’une solution deux Etats et plongera les peuples palestinien et isralien dans un cercle vicieux de haine et de confrontation, a not le diplomate chinois.

Il a rappel que la Chine n’avait pas d’intrts gostes dans la question de la Palestine. “Toute initiative contribuant la paix recevra le soutien inconditionnel de la Chine. Toute initiative facilitant la rconciliation isralo-palestinienne sera poursuivie par la Chine avec tous ses efforts.”

Depuis l’clatement du dernier conflit en date, la Chine a activement exhort le Conseil prendre des mesures significatives et des dcisions contraignantes dans les plus brefs dlais, a ritr M. Zhang.

“Nous insistons galement sur le fait que les actions et les dcisions du Conseil doivent respecter les faits et l’histoire, aller dans la bonne direction et faire preuve de responsabilit, afin de s’assurer qu’elles rsistent l’preuve de la morale et de la conscience”, a-t-il ajout.

“Nous sommes prts continuer travailler avec les membres du Conseil et la communaut internationale pour jouer un rle constructif afin de mettre fin l’hostilit, de protger les civils, d’viter de nouvelles catastrophes humanitaires et de parvenir une solution globale, juste et durable la question de la Palestine”, a conclu le reprsentant permanent de la Chine l’ONU.

Voir aussi  RAVIOLIS Chinois Poulet Coriandre - LA SALSA DES FOURCHETTES

');
}




Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *