Ashfall – Ashfall se réoriente en attendant de nouveaux tests en fin d’année


Le studio Legendary Star dresse le bilan de la bêta d’Ashfall : le jeu nécessite des ajustements et le développeur va procéder à une réorientation. Les évolutions se dévoileront dans la prochaine phase de tests, prévue cet hiver. 

14.jpg

Début août, le studio Legendary Star lançait la bêta d’Ashfall et maintenant que les tests sont achevés, le développeur en dresse un premier bilan – au-delà du constat des joueurs eux-mêmes : manifestement peu de testeurs ont répondu à l’appel et les commentaires de ceux ayant testé n’étaient pas très élogieux. Le développeur a pris le temps d’analyser ces commentaires et en tire les conséquences en annonçant une série d’ajustements.

un « looter shooter intégrant des éléments sandbox »

On retient d’abord que le jeu n’est plus présenté comme un « shooter MMO », mais comme un « looter shooter intégrant des éléments sandbox ». Selon le développeur, Ashfall a vocation à être un savant mélange de RPG solo, d’exploration de donjons en coopération, le tout dans un vaste univers de 200 km² à explorer. Concrètement, le jeu propose diverses sortes d’activités en instance comme les donjons multijoueurs (pour trois joueurs) et les « Royaumes secrets de guildes » (cinq membres d’une guilde explorent une zone et sa faune), ainsi que des activités PvP pour des équipes de quatre à douze joueurs.

Quant à la gestion des serveurs, le développeur précise que les donjons et les affrontements PvP reposent sur un matchmaking cross-serveur afin de réunir un grand nombre de joueurs, alors que les contenus de guildes et les échanges commerciaux sont circonscrits à un unique serveur pour que chacun de ces serveurs développe sa propre économie.

Voir aussi  Nintendo - Nintendo officialise un film The Legend of Zelda en live-action

Et des optimisations techniques, graphiques et de gameplay

Le développeur travaille par ailleurs sur l’optimisation d’Ashfall. Une optimisation technique, graphique, mais aussi de gameplay notamment en intégrant un système de recul pour les armes à feu, en améliorant l’IA des PNJ, ou encore en ajoutant des compétences d’escalade afin d’approfondir l’expérience de jeu – sauter et s’accroupir sont aussi des fonctionnalités réclamées par le développeur, mais complexes à mettre en œuvre notamment à cause de l’interface PC/mobile d’Ashfall (plus il y a d’options, plus l’interface est chargée et donc complexe à gérer pour les joueurs mobiles).

05.jpg

Un système de classes est aussi réclamé par les joueurs. Le studio considère néanmoins qu’à partir du niveau 30, les personnages peuvent se spécialiser. Des profils de tank ou de DPS sont donc déjà peu ou prou accessibles. Le studio s’est néanmoins interrogé quant à l’opportunité d’ajouter aussi un profil spécifique de soigneur et de soutien. Après de longues discussions, le studio indique néanmoins arriver à la conclusion que les joueurs peuvent déjà fabriquer des objets de soin via l’artisanat et que c’est suffisant. Le cœur du gameplay doit rester focalisé sur le tir – Ashfall est d’abord un shooter.

Ces évolutions seront-elles suffisantes pour que Ashfall trouve un second souffle ? L’avenir le dira et on sait que la sortie est maintenant prévue pour l’été 2024. D’ici là, une nouvelle phase de tests est prévue en « décembre 2023 ou janvier 2024 ». Gageons que ce sera l’occasion de mieux appréhender ce que pourrait être la version finale du jeu.

Voir aussi  Pkin utilise 1,2 milliard de mtres cubes d'eau recycle en 2020 — Chine Informations



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *