Les exportateurs allemands bnficient de la bonne situation conomique de la Chine (Institut ifo) — Chine Informations


La confiance de l’industrie manufacturire allemande s’est “sensiblement renforce” alors que l’indice ifo des prvisions pour les exportations a grimp de 7,5 points 10,7 points de janvier fvrier, a dclar mardi l’Institut ifo, un institut de recherche conomique bas Munich.

L’indice ifo des exportations, qui reflte les prvisions d’exportation des entreprises allemandes pour les trois prochains mois, a atteint son plus haut niveau depuis septembre 2018, selon l’tude mensuelle de l’ifo mene auprs de 2.300 fabricants allemands.

“La bonne situation conomique de la Chine et une hausse de la production amricaine aident les exportateurs allemands”, a indiqu dans un communiqu le prsident de l’Institut ifo, Clemens Fuest.

Mme si les Etats-Unis taient toujours le plus gros march d’exportation de l’Allemagne l’anne dernire, les exportations ont chut de 12,5% en glissement annuel pour s’lever 103,8 milliards d’euros (126,2 milliards de dollars) en 2020, selon les chiffres publis lundi par l’Institut fdral de la statistique (Destatis).

La Chine tait en 2020 le deuxime plus grand march d’exportation de l’Allemagne, d’aprs Destatis. Contrairement aux autres grands marchs, les exportations allemandes destination de la Chine n’ont presque pas t affectes par la pandmie de COVID-19 et ont seulement diminu de 0,1% en glissement annuel pour atteindre 95,9 milliards d’euros.

Selon l’Association allemande des fabricants de matriel lectrique et lectronique (ZVEI), la Chine est mme devenue l’anne dernire le plus gros march d’exportation de l’industrie allemande de matriel lectrique. Avec une hausse de 6,5% 23,3 milliards d’euros, le march chinois s’est “dvelopp de manire plus dynamique” qu’avant la pandmie.

L’industrie chimique allemande et les fabricants de machines et d’quipements ont aussi prvu “une croissance significative des exportations”, a affirm l’Institut ifo. Les fabricants automobiles en Allemagne ont galement “mis derrire eux une pause de trois mois et prvoient nouveau davantage de commandes de l’tranger”.

Cependant, les secteurs allemands de l’ameublement et de l’habillement seront “toujours confronts des difficults” sur le march international et les entreprises s’attendent “une baisse significative des ventes”, a poursuivi l’Institut ifo.

L’Association allemande de l’industrie du meuble (VDM) a soulign la semaine dernire que les ventes du secteur avaient diminu de 3,7% en glissement annuel pour s’lever 17,2 milliards d’euros l’anne dernire, tandis que le march domestique “s’est rvl beaucoup plus stable pour l’industrie que les exportations”.

');
}




Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *