Sihanoukville devient chinoise


Les investisseurs chinois construisent de façon intensive à Sihanoukville. Cela crée de fortes tensions et injustices au sein de la population locale et des expatriés installés à Sihanookville.

Le nombre d’expatriés chinois a doublé depuis 2017

Dans ce lot, nombre d’investisseurs, développeurs, financiers, ouvriers du bâtiment mais aussi des voyous. Même les journaux plutôt dociles avec les politiques du Cambodge titrent souvent sur le mauvais comportement des chinois et relèvent de nombreux problèmes sur une criminalité chinoise en particulier à Sihanookville.

Récemment, un casino chinois a refusé de payer les gains d’un cambodgien parce qu’il était khmer.

De nombreux crimes leurs sont attribués et seulement que cette année 275 arrestations de ressortissants chinois ont été effectuées. Le gouvernement a réagi sous l’indignation de la population locale, surtout sur la côte Sud en créant une police spéciale dédiée aux criminels chinois afin de remédier au problème.

Près de 210 000 Chinois vivent au Cambodge dont 78000 à Sihanoukville et seulement 20000 d’entre eux ont un permis de travail

sihanouk photo
Photo by Strocchi

Les investissements massifs de la Chine s’élèvent à 20 milliards de dollars et font partie du plan de mondialisation. Mentionnons également que la Chine soutient indéfectiblement Hun Sen souvent critiqué par les pays occidentaux au niveau des droits de l’homme.

La présence chinoise contribue maintenant à chasser les expatriés occidentaux et les khmers se plaignent des travailleurs de la construction chinois alors qu’eux sont refusés sur les chantiers. Les inégalités ne font que grandir et le fossé entre les classes ne cessent d’être de plus en plus évident au détriment des khmers qui ne peuvent que subir la situation malgré les promesses du gouvernement en matière de prospérité pour la population.

en savoir plus sur le sujet:

POURQUOI LES EXPATRIES QUITTENT SIHANOUKVILLE

The post Sihanoukville devient chinoise appeared first on Infoasie Blog.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *