Throne and Liberty – Throne and Liberty prépare son premier siège de forteresse


Les sièges de forteresses de Throne and Liberty sont présentés comme des événements de grande envergure, mobilisant de nombreuses guildes et légions. NCsoft en détaille le fonctionnement avant les sièges de début février.

On l’a noté, une partie des serveurs sud-coréens de Throne ad Liberty ont été fusionnés ce 16 janvier, afin de densifier les populations de joueurs et assurer le bon fonctionnement des contenus massifs du MMORPG. Dans le lot, on trouve notamment le système de Sièges de forteresse, événement de grande envergure de Throne and Liberty impliquant les principales guildes d’un serveur. Les premiers vrais sièges sont planifiés du 2 au 4 février prochains, successivement sur les différents serveurs du MMORPG, et NCsoft en profite pour rappeler le détail de leur fonctionnement, notamment via une vidéo de présentation et la septième lettre du producteur Jong-ok Ahn.

Une conquête en trois étapes

Dans Throne and Liberty, un siège de forteresse consiste à conquérir le trône du château de Stonegard et ses abords dans le village de Vienta, face à des défenseurs profitant de bonus. L’assaut se déroule en trois étapes : la conquête des territoires extérieurs, pénétrer dans l’enceinte du château en passant les murailles, et enfin tenir la salle du trône pendant au moins trois minutes.

Throne and Liberty

Les trois étapes ont leurs propres enjeux stratégiques : les territoires extérieurs sont importants car ils comptent quatre zones stratégiques qui serviront de points de respawn pour la guilde ou la légion qui les occupe et permettront d’activer l’invocation de « golems » servant à franchir les murailles de la deuxième étape. Les joueurs pourront compter sur quatre types de golems différents : un golem pouvant détruire les murailles, un autre attaquant les portes à distance, un troisième capable de sauter sur les remparts pour attaquer les défenseurs de la forteresse et un golem transporteur assurant le transport de troupes des assaillants.

Voir aussi  jardin Jichang Wuxi — Chine Informations

Pour les joueurs qui préfèrent miser sur la ruse, les égouts permettent aussi de se faufiler dans la forteresse en passant sous ses murs – à condition qu’il ne pleuve pas, puisque la pluie innonde les égouts. Et il est aussi possible de mener un assaut aérien en passant au-dessus des murailles.

Enfin, la bataille de la salle du trône suppose qu’un « usurpateur » parvienne à se maintenir sur le trône pendant au moins trois minutes (protégé par ses compagnons d’arme) avant de prendre le contrôle de la forteresse jusqu’au prochain siège, environ deux semaines plus tard.

Des guildes et légions qui devront se coordonner 

Conquérir la forteresse n’est pas anodin, puisqu’elle abrite un trésor (les taxes collectées par le précédent souverain).

32à

Une partie de cet or est distribuée au vainqueur, qui la répartira à ses différents alliés (les autres guildes) en fonction de leur contribution au siège. Et là aussi, les guildes devront se montrer stratèges car obtenir le trône n’est pas forcément la garantie d’obtenir la part du lion : par exemple, occuper une zone extérieure durablement (une « zone de pillage ») et assurer les arrières de la première ligne rapporte des points de contribution significatifs. Certaines guildes pourraient donc préférer conquérir durablement un territoire stable et y lever des taxes plutôt que de « rusher » vers le trône dans l’espoir de l’arracher à l’adversaire. En outre, 10% du trésor de la forteresse se trouve dans le village de Vienta et les joueurs devront se mobiliser pour rapatrier le magot vers la forteresse (le trésor est transporté par un golem qu’il faut escorter). Là aussi, c’est un moyen efficace d’obtenir de solides récompenses, à condition de se coordonner.

Voir aussi  Les jeunes chinois sont fiers d'tre membres du PCC et des accomplissements de Chine (presse) — Chine Informations

On comprend que les sièges de forteresse nécessiteront que les joueurs d’une guilde jouent de concert, mais que les différentes guildes d’une légion parviennent aussi à se coordonner efficacement – autour d’un objectif commun (conquérir la forteresse) mais on imagine que certains auront aussi à cœur de faire valoir leur intérêt personnel.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *