Square Enix – Square-Enix entend se montrer « agressif dans l’utilisation de l’intelligence artificielle »


L’année dernière à l’occasion des voeux de Square Enix, le groupe japonais évoquait son intérêt pour le web3 et les divertissements liés à la blockchain. Cette année, le groupe japonais entend miser sur l’intelligence artificielle.

Takashi Kiryu

C’est une évidence, l’intelligence artificielle est omniprésente dans l’industrie du jeu vidéo depuis des lustres. Plus récemment, la démocratisation des IA génératives pourraient néanmoins avoir des conséquences drastiques sur le milieu du jeu vidéo (que ce soit en termes de développement, comme de production de contenu par les joueurs eux-mêmes) et c’est manifestement le sentiment de Takashi Kiryu. Dans ses vœux pour 2024, le président de Square-Enix évoque notamment son intention « d’être agressif dans l’utilisation des IA et autres technologies innovantes », à la fois pour le développement de jeux et les activités d’édition de son groupe.

Takashi Kiryu fait le constat que « le lancement de ChatGPT, qui permet à quiconque de produire facilement des écrits ou des traductions ou encore de tenir des échanges écrits, a donné le coup d’envoi d’une démocratisation rapide des IA génératives. Ce lancement a démontré que les applications liées aux IA génératives ne se limitent pas au texte, et les mois qui ont suivi ont ainsi été marqués par le lancement de nouveaux services et contenus, dans de nombreux secteurs, souvent étroitement liés aux loisirs numériques, qu’il s’agisse d’images, de vidéos ou de musique ». Il poursuit : « je crois que les IA génératives ont le potentiel non seulement de redéfinir ce que nous créons, mais aussi de changer profondément la façon dont nous créons, incluant la programmation ».

Au-delà du constat, Takashi Kiryu précise qu’entre autres objectifs pour 2024, il entend accélérer les processus de développement de contenu en interne chez Square-Enix, afin de produire davantage de jeux et de mises à jour. Le président évoque une « optimisation de l’allocation des ressources dans les chaines de développement pour accélérer un effort qui a déjà été initié pour renforcer (les) capacités de développement interne » de Square-Enix, mais on comprend que l’IA pourrait aussi significativement contribuer à atteindre l’objectif.

Voir aussi  Poulet au lait de coco,curry & citron vert

En attendant de découvrir sur pièce ce que l’IA peut contribuer à produire chez Square-Enix, Takashi Kiryu rappelle aussi les deux autres grands piliers qui concentre les efforts d’investissements du groupe japonais et doivent contribuer à sa croissance : le cloud et les divertissements liés à la blockchain et au web3. Pour mémoire, c’était déjà l’un des points abordés dans ses voeux l’année dernière et à cette heure, on attend encore d’en voir les résultats concrets.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *