NCsoft – NCsoft procède au remaniement de son premier cercle


Malgré son envergure, NCsoft est une société familiale toujours dirigée par ses fondateurs. Un peu moins aujourd’hui : le géant coréen se restructure, met de la distance avec les membres de la famille Kim et recrute en externe. 

NCsoft

On connait la problématique de NCsoft depuis quelques années : le géant coréen s’est longtemps reposé sur le succès commercial de sa licence Lineage (le premier opus a été lancé il y a plus de 25 ans) et peine aujourd’hui à renouveler son catalogue – c’est l’une des ambitions affichées avec Throne and Liberty, et l’avenir dira si le MMORPG parvient à s’imposer comme un « nouveau Lineage ». Pour autant, NCsoft ne se contente pas de lancer un nouveau MMORPG, le groupe coréen restructure aussi son premier cercle.

Entre Succession

En décembre dernier, on se souvient que NCsoft annonçait le recrutement Park Byung-moo pour seconder Kim Taek-jin, le cofondateur et patron historique de NCsoft depuis 27 ans. Une démarche qui avait suscité certaines interrogations en Corée, à double titre : d’abord parce que NCsoft a recruté en externe, en lieu et place de promouvoir un cadre historique du groupe comme c’est souvent l’usage ; et ensuite au regard du profil de Park Byung-moo, qui a fait sa carrière non pas dans l’industrie du jeu mais dans les milieux financiers et du capital-investissement (notamment chez VIG Partners) avec pour mission d’apporter chez NCsoft son expertise en matière de gestion d’entreprise, de stratégie et d’investissements – et comme pour faire la démonstration de son investissement personnel au sein de NCsoft, Pary Byung-moo annonçait récemment avoir acquis pour 500 millions de wons d’actions NCsoft (345 000 euros). Le recrutement est néanmoins peu ou prou considéré une remise en question des compétences de Kim Taek-jin en tant que gestionnaire.

Voir aussi  Harvestella - Test de Harvestella - Un rateau pour sauver le monde

Nouveau changement dans la direction du groupe aujourd’hui : Yoon Song-yee, l’épouse de Kim Taek-jin qui avait été promues au rôle de directrice stratégique, quitte ses fonctions ; en même temps que Kim Taek-heon, le frère de Kim Taek-jin qui assumait le rôle de directeur de la publication chez NCsoft. Parallèlement à la présidence de la Fondation culturelle NC, Yoon Song-yee reprendra un rôle qu’elle occupait il y a quelques années à la tête de NCsoft West, la filiale occidentale de NCsoft (elle y avait notamment organisé le lancement de Blade and Soul en Occident en 2016) et Kim Taek-heon dirigera dorénavant la filiale en charge des opérations taiwanaises et japonaises du groupe. La « société familiale » qu’est (était ?) NCsoft met manifestement un peu de distance avec les membres de la famille de Kim Taek-jin.

et Game of Thrones

Qui pour leur succéder ? Le premier cercle de NCsoft se réorganise dorénavant autour d’un triumvirat de « directeurs des affaires commerciales » qui ont vocation à collaborer ensemble : Lee Seong-goo en charge de la licence Lineage (les licences historiques de NCsoft), Choi Moon-young qui s’occupe actuellement de Throne and Liberty (les « nouvelles » licences de NCsoft) et Baek Seung-wook qui travaille sur les jeux à venir de NCsoft, notamment Aion 2.

Des indiscrétions dans la presse coréenne font parfois état de tensions entre les trois directeurs, qui tentent chacun de prendre un certain ascendant chez NCsoft. La nouvelle organisation doit notamment améliorer leur coordination et l’efficacité des prises de décision au sein des différents départements « jeux » de NCsoft. On sera curieux de découvrir les fruits de cette nouvelle organisation, en matière de jeux mais pas uniquement. Le groupe cherche aussi à diversifier ses activités et ses sources de revenus – NCsoft vend par exemple maintenant ses technologies d’intelligence artificielle dans l’industrie automobile ou dans la régulation du trafic aérien, notamment. De quoi permettre à NCsoft de rebondir ?

Voir aussi  Bowl au saumon fumé : Diet & Délices - Recettes dietétiques



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *