Lost Ark – Double salve de fusions de serveurs pour la version occidentale de Lost Ark


Amazon Games procède à une nouvelle série de fusions des serveurs occidentaux de Lost Ark : leur nombre est sera divisé par deux aujourd’hui, et de nouveau réduit de moitié la semaine prochaine. 

Lost Ark

Lors de son lancement occidental en février 2022, Lost Ark a manifestement su piquer la curiosité des joueurs européens, américains mais aussi d’Océanie – un mois après ce lancement free-to-play, Amazon Games et SmileGate RPG revendiquaient 20 millions de joueurs inscrits dont « plus de la moitié » sur la version occidentale. Evidemment, un MMORPG free-to-play attire aisément un grand nombre de joueurs, mais les fidéliser durablement s’avère toujours plus complexe – a fortiori dans un jeu comme Lost Ark qui propose un end game exigeant et plutôt punitif, de nature à rebuter les moins persévérants.

Sans surprise, en plus de deux ans d’exploitation, Lost Ark a manifestement perdu bon nombre de joueurs (incluant plusieurs millions de bots bannis), ayant notamment conduit Amazon Games à fusionner bon nombre de serveurs de jeu – dont une réunion des serveurs régionaux d’Europe de l’Ouest et d’Europe centrale en juin de l’année dernière.

De 46 à 12 serveurs occidentaux

Amazon Games réitère maintenant une telle opération à l’occasion d’une double salve de fusions de serveurs : l’une aujourd’hui, l’autre la semaine prochaine. Concrètement, le nombre de serveurs actuels sera divisé par deux lors de la maintenance d’aujourd’hui et ces nouveaux serveurs fusionnés seront de nouveau réunis entre eux le 13 mars. Sur les 46 serveurs actuels, il n’en restera alors que 12 – cinq serveurs européens, quatre sur la côte est des Etats-Unis et deux sur la côte ouest, en plus d’un serveur sud-américain. Amazon Games détaille un processus maintenant plus bien rodé sur le site officiel.

Voir aussi  Le constructeur automobile Stellantis annonce une amélioration de ses performances commerciales de 2021 en Chine — Chine Informations

La fusion des serveurs est significative, mais sans doute pas totalement une surprise, dans la mesure où la population de joueurs s’inscrit manifestement dans une tendance baissière : d’après SteamDB (qui n’enregistre que les connexions via Steam), le jeu enregistre actuellement des pics de connexions simultanées de moins de 100 000 joueurs (et passant régulièrement sous la barre des 50 000), là où Lost Ark a accueilli jusqu’à plus de 1,3 millions de joueurs simultanément via Steam à sa sortie. Pour mémoire, les équipes du développeur coréen SmileGate travaillent actuellement sur une version mobile de Lost Ark, baptisée Lost Ark Mobile, qui doit contribuer à donner un second souffle à la licence.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *