Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized Les chefs de la diplomatie chinoise et singapourienne échangent leurs points de vue sur la question de Taiwan — Chine Informations

Les chefs de la diplomatie chinoise et singapourienne échangent leurs points de vue sur la question de Taiwan — Chine Informations


Le conseiller d’Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine Wang Yi a rencontré jeudi à Phnom Penh le ministre singapourien des Affaires étrangères Vivian Balakrishnan en marge des réunions des ministres des Affaires étrangères sur la coopération en Asie de l’Est.

Les deux parties se sont déclarées satisfaites de la bonne communication stratégique et de la forte interaction, à différents niveaux, entre les deux pays. Elles conviennent de continuer à maintenir des échanges de haut niveau, d’élargir la coopération mutuellement bénéfique, de reprendre les vols de manière ordonnée et de faciliter les échanges de personnel.

Les deux parties ont également eu un échange de vues approfondi sur la question de Taiwan. M. Wang a expliqué les tenants et les aboutissants historiques et la situation actuelle de la question de Taiwan, soulignant que la partie américaine doit assumer l’entière responsabilité des tensions actuelles dans le détroit de Taiwan et que la réponse de la Chine est raisonnable et justifiée.

La partie américaine a mis en scène cette farce sous le prétexte de la soi-disant “démocratie”, a déclaré M. Wang, ajoutant que cela n’affectera pas le moins du monde les progrès de la grande cause de la réunification de la Chine, et que l’étau ne fera que se resserrer autour des forces séparatistes “indépendantistes de Taiwan”.

M. Wang a affirmé que la question de Taiwan porte sur la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine, et qu’il n’y a pas de place pour un compromis ou des concessions de la part de la Chine sur cette question d’intérêt central.

En ce qui concerne la situation actuelle dans le détroit de Taiwan, il a dit que toute partie qui confond le bien et le mal et cherche à minimiser la gravité de la question se fait le complice d’un malfaiteur.

Toute action visant à violer le principe d’une seule Chine et à porter atteinte à la norme de non-ingérence dans les relations internationales finira par nuire à la sécurité et aux intérêts à long terme de tous les pays, ainsi qu’à la paix et à la stabilité régionales, a-t-il ajouté.

Une majorité de pays dans le monde ont clairement exprimé leur adhésion au principe d’une seule Chine, a déclaré M. Wang, précisant que tous les pays doivent être lucides et rester vigilants quant à la nature grave et au préjudice de la visite de la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, mettre résolument un terme à ce type d’intimidation unilatérale, ne jamais permettre que le monde soit soumis à la loi de la jungle et défendre conjointement l’équité et la justice internationales.

Pour sa part, M. Balakrishnan a déclaré que la position de Singapour sur le principe d’une seule Chine est claire et inchangée et qu’elle ne s’écartera jamais du droit chemin.

Il a également indiqué que la partie singapourienne s’est toujours explicitement opposée à “l’indépendance de Taiwan” et espère éviter les erreurs de calcul et les accidents afin de préserver la paix et la stabilité dans le détroit de Taiwan.

');
}




Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *