Le Sommet d’affaires Chine-Japon-Rpublique de Core s’engage promouvoir la coopration — Chine Informations


Plus de 200 participants au 8e Sommet d’affaires Chine-Japon-Rpublique de Core ont salu lundi la reprise de la coopration conomique et commerciale trilatrale aprs une interruption de plus de quatre ans, promettant des efforts pour promouvoir la coopration entre les communauts d’affaires.

Les hommes d’affaires de Chine, du Japon et de Rpublique de Core se sont runis en marge de la 9e runion trilatrale des dirigeants qui s’est tenue ici dimanche et lundi, aprs une interruption due la pandmie de COVID-19. La dernire runion des dirigeants s’est tenue en dcembre 2019 dans la ville chinoise de Chengdu, dans le sud-ouest du pays.

Les communauts d’affaires des trois pays voisins ont salu l’organisation de la runion trilatrale des dirigeants et ses rsultats, ont exprim leur soutien la coopration conomique trilatrale et se sont engages dployer des efforts en vue d’une coopration plus troite pour faciliter la transition numrique, stimuler le commerce, stabiliser les chanes d’approvisionnement, ainsi que dans d’autres domaines comme la transition verte, les rponses au vieillissement de la population et les soins de sant.

Les orateurs invits des trois pays ont partag leur vision de la revitalisation conomique et du dveloppement durable dans le contexte de l’volution des situations rgionales et internationales, soulignant que le vieillissement de la population est un dfi socio-conomique commun aux trois nations, qui exige la coopration des communauts d’affaires pour y rpondre de manire proactive.

Les trois pays tant des puissances manufacturires, certains orateurs ont appel la collaboration dans la recherche de solutions aux nombreux problmes communs lis la rduction des missions de carbone, en esprant que la coopration dans divers domaines, y compris le dveloppement de technologies faible teneur en carbone, produise de meilleurs rsultats.

Voir aussi  Final Fantasy XVI - Test de Final Fantasy XVI : le retour du roi ?

Constatant les incertitudes croissantes dans l’environnement conomique mondial, un communiqu conjoint sign lors du sommet a annonc la cration d’un groupe de travail pour une rponse trilatrale commune et une coordination prventive sur les questions commerciales, dans l’espoir que le sommet d’affaires et le groupe de travail servent la fois de catalyseur et de plateforme de coopration.

Le sommet commercial est conjointement parrain par la Chambre de commerce et d’industrie de Core (KCCI), le Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT) et la Fdration des entreprises japonaises, connue sous le nom de Keidanren.

Dans son discours d’inauguration, le prsident de la KCCI, Chey Tae-won, a appel des efforts concerts et des rponses communes aux dfis communs croissants auxquels sont confrontes les communauts d’affaires des trois pays, ainsi qu’ une approche graduelle de la coopration fonde sur l’exprience de projets plus modestes.

Dans son allocution, Masakazu Tokura, prsident du Keidanren, a soulign la ncessit d’accrotre les changes entre peuples pour permettre une communication plus troite et une meilleure comprhension mutuelle dans l’intrt de la promotion de la coopration entre les communauts d’affaires.

S’adressant la crmonie d’ouverture, Ren Hongbin, chef du CCPIT, a exhort les communauts d’affaires largir la coopration dans des domaines allant de l’conomie numrique l’intelligence artificielle (IA) en passant par l’nergie verte et les soins de sant, accrotre les investissements et construire des chanes industrielles et d’approvisionnement mutuellement bnfiques avec des rsultats gagnant-gagnant.

Il a par ailleurs invit les entreprises japonaises et sud-corennes participer la deuxime Exposition internationale des chanes d’approvisionnement de Chine, qui doit se tenir en novembre Beijing.

Voir aussi  Buddha bowl aux falafels, butternut rôtie, chou rouge et houmous - Amandine Cooking

La Chine, le Japon et la Rpublique de Core, trois des plus grandes conomies mondiales, ont lanc leur coopration trilatrale il y a 25 ans, aprs la crise financire asiatique. Le sommet d’affaires trilatral a t inaugur en 2009 lors de la deuxime runion des dirigeants Beijing.

Lundi, les reprsentants des milieux d’affaires des trois pays ont salu le retour de la coopration dans le cadre trilatral. Choi Jun-ho, vice-prsident du groupe de mode sud-coren Hyungji, qui a des activits en Chine et au Japon, a dclar : “Un cosystme conomique pour les trois pays faciliterait nos activits commerciales, en particulier en termes de douanes et de fiscalit”.

“Malgr des voix discordantes dues certaines raisons politiques, je pense que les trois pays seront capables de s’unir pour cooprer afin d’atteindre une plus grande croissance”, a-t-il ajout.

Dans le mme temps, M. Choi a exprim sa confiance quant aux perspectives conomiques de la Chine, ajoutant que Hyungji, qui exporte des uniformes scolaires Shanghai, continuera d’investir et de concentrer ses efforts sur l’expansion du march chinois.

');
}




Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *