HoYoverse – HoYoverse saborde manifestement son Project SH


Le groupe HoYoverse (Genshin Impact) travaillait manifestement sur un ambitieux Project SH. Faute de réussir à le mener à bien, le jeu a manifestement été sabordé par Cai Haoyu en personne. 

maxresdefault1.jpg

On le sait, le groupe chinois HoYoverse est aujourd’hui notamment l’exploitant de Genshin Impact ou de Honkai Impact 3rd et s’attelle à ses prochains titres Honkai Star Rail ou Zenless Zone Zero. On sait néanmoins aussi que les équipes de HoYoverse travaillaient sur un énigmatique Project X, devenu plus tard Project SH. Le jeu affichait une certaine ambition, devait être réalisé avec l’Unreal Engine 5 et sa conception était manifestement chapeautée par Cai Haoyu, le patron et cofondateur d’HoYoverse, en plus d’être le producteur de Genshin Impact.

Pour autant, le Project SH ne verra manifestement pas le jour. D’après la presse chinoise qui rapporte une note interne (un brin lapidaire), le projet aurait été sabordé par Cai Haoyu en personne.

Le succès est toujours beaucoup plus difficile que l’échec, et tout le monde sent que quelque chose de ne va pas. Puisque cette voie est sans issue, voyez les choses en face et enterrez le projet. Il n’est pas nécessaire de perdre du temps à rédiger des emails ronflants. Echouer rapidement et apprendre rapidement. À partir de cette semaine, nous ferons de notre mieux pour transférer les membres de l’équipe dans d’autres départements, mais s’il n’y a vraiment pas d’opportunité adaptée, nous fournirons une indemnité aux employés licenciés.

La note a le mérite de la clarté et traduit manifestement l’exaspération de Cai Haoyu à propos d’un projet qui lui tenait apparemment à cœur.
Peu de détails ont filtré sur le Project SH, mais il est évoqué depuis au moins 2019, devait prendre la forme d’un shooter en monde ouvert d’envergure, et impliquait des équipes basées à Shanghai, mais aussi à Los Angeles et au sein du récent studio de Montréal d’HoYoverse. Une démo jouable avait manifestement été réalisée l’année dernière, déjà jugée peu convaincante par Cai Haoyu et qui devait faire l’objet d’une refonte. Pour la mener à bien, HoYoverse avait recruté quelques figures de l’industrie du jeu (notamment le lead designer Kai Zheng, qui a fait ses armes sur la série des God of War), mais manifestement, ça n’aura pas suffi.

Voir aussi  Les institutions trangres dtiennent plus d'obligations sur le march interbancaire chinois en septembre — Chine Informations



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *