Blue Protocol – Les tests réseaux de Blue Protocol reportés à fin mars 2023


Blue Protocol devait faire l’objet de tests du 14 au 16 janvier derniers, avant un report de dernière minute suite à un bug. Les équipes de développement du jeu en ligne ont identifié le dysfonctionnement mais se correction nécessitera du temps. 

En fin d’année dernière, Blue Protocol ressortait de l’ombre après des mois de silence en prévision d’une nouvelle phase de tests qui devaient débuter le 14 janvier dernier. Quelques jours avant d’accueillir les joueurs, le studio Bandai Namco indiquait néanmoins avoir identifié un problème technique l’obligeant à reporter ses tests réseaux et le développeur promettait de tenir les joueurs informés ce 25 janvier.

Chose promise, chose due. Dans une brève annonce vidéo de quelques minutes, le développeur annonce devoir reporter les tests à « fin mars ». Plus concrètement, l’équipe de développement indique avoir identifié la cause de ce problème technique et avoir déterminé comment le corriger, mais le correctif nécessitera du temps. Le studio espère pouvoir le déployer d’ici mi-mars, et donc enchaîner avec les tests à la fin de ce même mois de mars 2023. Un point d’étape est par ailleurs fixé à fin février pour rendre compte des progrès du chantier.

Un problème d’auto-scaling

story_visual1.jpg

La retransmission était par ailleurs l’occasion de préciser la source du problème en question, manifestement lié à l’auto-scaling de Blue Protocol. On le sait, Blue Protocol immerge les joueurs dans un vaste monde, mais repose sur un gameplay conçu pour de petits groupes de joueurs. Le jeu repose donc sur un ensemble de serveurs et l’auto-scaling permet d’allouer dynamiquement les ressources nécessaires en temps réel – si une zone est plus densément peuplée, le système lui dédiera davantage de ressources serveurs de sorte d’encaisser la charge et éviter que les joueurs de la zone subissent des ralentissements.

Voir aussi  En Thaïlande, les canards jaunes gonflables, héros incongrus des manifestants

Le problème identifié par le développeur est manifestement lié au système de « scaling logic » qui détermine comment répartir les ressources : les joueurs d’un même groupe pouvaient apparemment être séparés dans le processus d’affectation de serveurs et répartis dans des instances différentes. Les joueurs pouvaient donc voir certains membres de leur groupe disparaitre aléatoirement lorsque le système réaffectait les ressources de différents serveurs, altérant également les outils de groupe du jeu, comme la messagerie de groupe par exemple. Le correctif attendu dans les prochaines semaines doit assurer une meilleure gestion des serveurs et donc une expérience de jeu plus fluide pour les joueurs.

Pour mémoire, la sortie de Blue Protocol a été annoncée pour le printemps prochain au Japon, puis plus tard dans l’année dans le reste du monde (notamment en Occident sur les serveurs d’Amazon Games). À ce stade, l’équipe de développement ne précise pas si le planning de sortie sera affecté par le délai nécessaire à la correction de ce dysfonctionnement.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *