Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized Bless Global – Bless Global se lance mondialement – avec son modèle play-to-earn

Bless Global – Bless Global se lance mondialement – avec son modèle play-to-earn


La licence Bless est (de nouveau) ressuscitée avec Bless Global, une nouvelle version du MMORPG adossée cette fois à un modèle play-to-earn (à base de NFT à monétiser), voire résolument pay-to-win. 

308970986_113187978236202_7838624361488198910_n.jpg

On le sait, la licence Bless compte d’innombrables versions ayant connu des fortunes diverses – la version originale Bless Online n’a jamais réellement trouvé son public ni en Asie, ni en Occident malgré certaines ambitions de gameplay ; puis Bless Eternal (en Chine) et Bless Mobile (en Occident) ont tenté leur chance sur plateformes mobiles ; parallèlement à Bless Unleashed lancé puis fermé sur consoles avant d’être aussi réadapté sur PC… Et aujourd’hui, la collection se complète avec le nouveau venu Bless Global.

Bless Global est une version inédite du MMORPG mais reposant sur l’univers de la licence – on y retrouve l’univers médiéval fantastique des précédents Bless, avec ses tribus d’Elfes, de Lupus et d’Humains. Le titre est cette fois développé par le studio Tigon Mobile, et destiné à la fois aux PC et aux mobiles – le jeu est cross-plateforme et cross-play, permettant de partager ses sauvegardes peu importent les plateformes sur lesquelles on joue. Assez classiquement dans les MMO cross-plateformes venus d’Asie, Bless Global intègre une option d’auto-play, activée par défaut dès le lancement du jeu.

Un modèle économique play-to-earn et pay-to-win

Bless Global se démarque néanmoins principalement de ses prédécesseurs par son modèle économique play-to-earn : le MMORPG adopte un modèle free-to-play (le client de jeu peut être téléchargé gratuitement), mais intègre une boutique d’objets et surtout un système de NFT susceptibles d’être monétisés. Concrètement, l’univers de jeu intègre des ressources qui permettront d’acheter des loot boxes (également vendues directement via la boutique), elles-mêmes susceptibles de contenir des objets prenant la forme de NFT – ces objets sont individualisés via un token (unique) et peuvent être monétisés par les joueurs grâce à des crypto-actifs sur les marchés d’échanges partenaires.

320458914_475233474786506_8216428181495908135_n.jpg

Et le studio Tigon Mobile a le mérite d’être transparent et de ne pas cacher l’approche ouvertement pay-to-win du projet : les NFT (des montures, des animaux de compagnie et des pièces d’équipement) permettent certes de personnaliser l’apparence de son héros, mais aussi d’améliorer ses statistiques et de le rendre plus puissant dans l’univers de jeu, la monnaie premium permet d’augmenter la puissance de combat du personnage et sert à doper les capacités des guildes de joueurs (notamment pour augmenter les chances des membres de la guilde d’obtenir des ressources premium et ainsi transformer sa guilde en petite entreprise dédiée à la collecte de crypto-actifs).

Voir aussi  Blue Protocol - Blue Protocol est toujours d'actualité et affiche ses ambitions

Bless Global est officiellement lancé aujourd’hui en Occident, à la fois sur PC et plateformes mobiles – le jeu était déjà disponible en Corée du Sud, sans son modèle play-to-earn (contraire à la législation locale). En Occident, la composante play-to-earn est d’ores et déjà disponibles sur mobile (via une application dédiée) et a vocation à être déployée ultérieurement sur PC. Pour les curieux, les différentes versions de Bless Global peuvent être téléchargées depuis le site officiel.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *