Aion – Gameforge retarde le déploiement de la version 2.0 d’Aion Classic


La version européenne d’Aion Classic a été lancée fin avril dernier et elle devait évoluer en version 2.0 fin juillet. La mise à jour est reportée à août : les joueurs n’ont pas encore totalement consommé le contenu de la version 1.9.

Aion Classic

Fin avril dernier, Gameforge donnait le coup d’envoi de la version européenne d’Aion Classic et proposait aux joueurs du vieux continent de (re)découvrir le MMORPG de NCsoft tel qu’il était en version 1.9. Le mois suivant, l’exploitant européen esquissait la feuille de route des mises à jour à venir et indiquait vouloir faire évoluer Aion Classic en version 2.0 d’ici à « fin juillet ». Changement de plan : la mise à jour majeure sera finalement déployée un mois plus tard, en août prochain.

Dans une note publiée sur les forums officiels, Gameforge précise les motivations de ce report : « après avoir étudié les commentaires [des joueurs] et analysé les données que nous avons pu collecter depuis le lancement d’Aion Classic [en Europe], il apparait que vous pourriez consacrer encore un peu de temps sur la version actuelle du jeu ». En d’autres termes, les joueurs européens progressent manifestement un peu plus lentement qu’initialement estimé et n’ont pas encore totalement consommé le contenu actuellement disponible sur les serveurs live d’Aion Classic.

En conséquence, la version 2.0 du MMORPG est donc repoussée au mois d’août. L’exploitant précise : « nous souhaitons toujours une progression à bon rythme pour les mises à jour d’Aion Classic, mais nous voulons aussi vous laisser le temps d’apprécier le contenu de chaque mise à jour autant que possible ».

Voir aussi  Amazon.fr : recettes asiatiques : Livres

Pour mémoire, la version 2.0 d’Aion Classic apporte notamment une augmentation du niveau maximum (permettant de progresser jusqu’au niveau 55), avec l’accès à deux nouvelles régions, Inggison et Gelkmaros. Manifestement, les joueurs ont encore quelques découvertes à faire dans la version 1.9 avant de s’aventurer dans les nouveautés de la version 2.0.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *