NCsoft – Coronavirus – NCsoft adopte la semaine de quatre jours


La gestion sanitaire du Covid-19 en Corée du Sud est saluée à travers le monde (le pays ne compte que 167 morts, sans confinement total) et l’industrie s’adapte au contexte de pandémie. NCsoft adopte la semaine de quatre jours. 

NCsoft

En février dernier, alors que la pandémie de Covid-19 ne touchait encore que principalement l’Asie, on se souvient que plusieurs studios de développement sud-coréens avaient pris des mesures (du télétravail, notamment) visant à permettre l’auto-confinement de leurs salariés – pour mémoire, la Corée du Sud n’a pas imposé de mesure de confinement total à sa population, sauf pour les Sud-coréens testés positifs au coronavirus (ils sont alors contraints de rester chez eux et s’exposent à une peine d’un an de prison et 10 millions de wons d’amende en cas de non-respect des consignes).

Couplé à une politique massive de tests de la population (des tests volontaires, qui s’appuient sur le sens civique des Sud-coréens – le pays vit avec la menace constante d’une guerre militaire avec son voisin du Nord, impliquant que les Sud-coréens sont culturellement préparés aux périodes de crise), la mesure s’avère efficace : la Corée du Sud compte moins de 10 000 cas de contamination, pour « seulement » 167 morts à ce jour.

Dans ce contexte, les principaux acteurs de l’industrie du jeu commencent à reprendre une activité (presque) normale, mais s’adaptent néanmoins au contexte pandémique qui perdure. À compter d’aujourd’hui et au moins jusqu’à la fin du mois, NCsoft annonce adopter la semaine de quatre jours (une révolution en Corée du Sud où la durée légale hebdomadaire de travail est de 52 heures, auxquelles s’ajoutent souvent des heures supplémentaires).
Les 4000 salariés du groupe sont concernés et les temps non travaillés seront couverts par des congés payés – et font la jonction avec les fêtes bouddhiques (fériées), de fin avril. La mesure doit non seulement permettre de limiter les risques de contagion (les bureaux sont moins densément occupés), mais aussi permettre aux salariés de soigner un proche ou de garder leurs enfants – le « semestre du printemps » débute actuellement dans les écoles sud-coréennes, mais les cours sont dispensés en ligne, les élèves sont encore invités à rester chez eux. Chez NCsoft, les personnes fragiles et les femmes enceintes bénéficient encore des mesures de télétravail à 100%.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *