Le secrtaire gnral de l’ONU exhorte faire un grand bond en avant vers la neutralit carbone — Chine Informations


Le secrtaire gnral des Nations Unies, Antonio Guterres, a exhort lundi les pays faire un grand bond en avant vers la neutralit carbone.

“2021 doit tre l’anne d’un grand bond en avant vers la neutralit carbone”, a dclar le chef de l’ONU lors du 3e forum annuel Bloomberg sur la nouvelle conomie, dcrit comme “une mairie mondiale” runissant les gouvernements, les entreprises, la technologie et le monde universitaire. “Chaque pays, ville, institution financire et entreprise devraient adopter des plans pour passer zro mission nette d’ici 2050”, a-t-il poursuvi.

Rcemment, l’Union europenne, le Japon, la Rpublique de Core, ainsi que plus de 110 autres pays ont annonc leur engagement d’atteindre l’objectif de neutralit carbone et la Chine prvoit galement de l’atteindre avant 2060, a fait remarquer le secrtaire gnral de l’ONU.

“Au dbut de 2021, les pays reprsentant plus de 65% des missions mondiales de dioxyde de carbone et plus de 70% de l’conomie mondiale auront trs probablement pris des engagements ambitieux en matire de neutralit carbone”, a-t-il not.

“Le signal que cela envoie aux marchs, aux investisseurs institutionnels et aux dcideurs est clair : le carbone doit avoir un prix. Le temps des subventions aux combustibles fossiles est rvolu. Nous devons liminer le charbon. Nous devons dplacer la charge fiscale des revenus vers le carbone, des contribuables aux pollueurs”, a expliqu M. Guterres.

Il a ajout que les rapports financiers sur l’exposition aux risques climatiques devraient tre rendus obligatoires, tandis que les autorits doivent de leur ct intgrer l’objectif de neutralit carbone dans leurs politiques conomiques et fiscales afin de vritablement transformer l’industrie, l’agriculture, les transports et le secteur de l’nergie.

Il a galement soulign la valeur du partenariat entre l’ONU et le secteur priv et les entreprises, notamment par le biais d’initiatives telles que l’Alliance des investisseurs mondiaux pour le dveloppement durable et l’Alliance des propritaires d’actifs pour zro mission nette.

Le secrtaire gnral a cependant rappel que de telles coalitions “ne pourraient pas tre mondiales sans les pays en dveloppement, qui auront besoin d’un soutien important”.

Il a enfin admis que le passage la neutralit carbone ne sera pas facile. “Nous avons besoin d’une transition juste, avec une formation et une assistance pour ceux qui perdront leur emploi ou seront affects d’autres manires”, a-t-il indiqu.

');
}




Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *