La chancelire allemande Merkel dfend des mesures plus strictes contre le COVID-19 — Chine Informations


Les mesures plus strictes que l’Allemagne va mettre en place dans la lutte contre la propagation du COVID-19 sont “adquates, ncessaires et proportionnes”, a dclar jeudi la chancelire allemande Angela Merkel dans un discours au Bundestag, la chambre basse du Parlement.

Ces dernires semaines, le nombre d’infections au COVID-19 en Allemagne est “mont en flche”, a soulign Mme Merkel. “Nous sommes dans une situation dramatique au dbut de la saison froide. Cela nous affecte tous sans exception”, a-t-elle soulign.

Un nombre record de 16.774 contaminations journalires ont t enregistres jeudi pour un total national de 481.013 cas, selon l’Institut Robert Koch (RKI), agence du gouvernement fdral charge du contrle et de la prvention des maladies.

En raison du nombre lev d’infections au COVID-19 dans le pays, le gouvernement fdral et les gouvernements de chaque Etat se sont mis d’accord sur de larges restrictions des dplacements de la vie quotidienne, limites dans un premier temps au mois de novembre. Ces mesures incluent des restrictions de contact plus svres ainsi que la fermeture des bars et restaurants.

Il est primordial de rduire les contacts “l’absolu minimum ncessaire” dans les semaines venir, a affirm Mme Merkel, ajoutant que “l’hiver sera dur, quatre longs mois difficiles, mais il aura une fin”.

La chancelire a promis que le gouvernement allemand soutiendrait les entreprises affectes par le confinement partiel. “Je comprends trs bien la frustration, et mme le dsespoir de ces secteurs”, a-t-elle poursuivi.

Le ministre des Finances, Olaf Scholz, et le ministre des Affaires conomiques et de l’Energie, Peter Altmaier, prsenteront des mesures spcifiques dans les jours venir en soutien aux socits concernes, a fait savoir Mme Merkel.

Alors que le monde entier est en proie une seconde vague de la pandmie de COVID-19, des pays tels que l’Allemagne, la France, l’Italie, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis sont engags dans une course au vaccin.

Selon le site Internet de l’Organisation mondiale de la sant (OMS), en date du 19 octobre, 198 vaccins candidats taient dvelopps dans le monde dont 44 sont en phase d’essais cliniques.

');
}




Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *