Traha – Fort d’un million de préinscriptions, le MMORPG Traha Global se lancera le 2 novembre en Occident


Après une sortie en Corée du 2019, le MMORPG Traha sera lancé en Occident le 2 novembre prochain. Dans un univers vaste, le MMORPG cross-plateforme mise notamment sur les affrontements de masse. 

Traha-3.png

En avril 2019, le studio de développement MOAI Games et l’éditeur Nexon lançaient Traha en Corée du Sud et présentaient alors le jeu comme un MMORPG mobile mais n’ayant rien à envier à ses homologues sur PC ou consoles : des graphismes soignés en 3D (le jeu est conçu avec l’Unreal Engine 4), un vaste monde à explorer, des mécaniques de raids PvE d’envergure, des champs de batailles PvP pouvant opposer jusqu’à 200 joueurs (deux armées d’une centaine de joueurs chacune) ou encore de l’artisanat et des fonctionnalités sociales pour encourager les interactions entre les joueurs – les artisans peuvent améliorer l’équipement, ce qui se révèle déterminant au combat. Et pour faire bonne mesure, Traha n’intègre pas d’auto-play pour que les joueurs jouent et progressent ensemble.
Lors de son lancement en Corée, Traha se présentait comme une révolution technologique, pour un budget de développement de plus de 30 milliards de wons (de l’ordre de 22 millions d’euros de l’époque). Et malgré plus de quatre millions de joueurs préinscrits avant le lancement en Corée du Sud, Traha n’a pas vraiment rencontré le succès escompté – le jeu compte toujours des adeptes, mais n’a jamais vraiment rivalisé avec les poids lourds du secteur, que ce soit les Lineage ou Odin: Valhalla Rising.

Aujourd’hui, Traha cherche manifestement un second souffle en Occident et annonce le lancement d’une version internationale dès le 2 novembre prochain – pour mémoire, cette version internationale a toujours été annoncée, et survient donc plus de trois ans après la sortie sud-coréenne.

Traha-2.png

Rebaptisé Traha Global pour l’occasion, cette version internationale sera distribuée sur plateformes mobiles iOS et Android, mais aussi sur Steam pour les joueurs PC. Le jeu est par ailleurs traduit et doublé en anglais.

Voir aussi  En Australie, les diminutifs de l’année pour apprivoiser le monstre

MOAI Games profite de ce lancement pour vanter quelques-unes des originalités de Traha, comme notamment son système de classes ouvert. À ce jour, le MMORPG propose sept archétypes de personnages, basés sur les armes équipées par le personnage (l’arc, la faux, l’épée longue, le bouclier, le bâton, les deux lames ou les gantelets) : on peut en changer à la volée et le système de compétences permet de combiner différentes capacités de classe pour mieux endosser son rôle au sein d’un groupe (combattant offensif, défensif ou soigneur).
Avis aux curieux qui souhaiteraient (re)découvrir Traha en Occident. En attendant le lancement du 2 novembre prochain, le MMORPG fait l’objet d’une campagne de préinscriptions sur le site officiel – plus d’un million de joueurs occidentaux se sont déjà inscrits.



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *