Sega – SEGA formule une offre d’achat de Rovio à plus de 700 millions d’euros


Après un weekend de rumeurs, SEGA confirme se volonté d’acquérir l’intégralité du groupe Rovio (Angry Birds) pour plus de 700 millions d’euros. Le groupe japonais y voit le moyen de renforcer ses positions sur le marché mondial du jeu mobile.

Angry Birds

Dans l’industrie du jeu, la tendance est à la concentration et Sega en fait manifestement de nouveau la démonstration. Après quelques jours de rumeurs, le groupe japonais vient formuler officiellement une offre publique d’achat amicale du développeur finlandais Rovio – qui s’est notamment fait connaitre pour être l’origine de la licence Angry Birds.

Selon l’accord passé entre les deux sociétés, SEGA vient de formuler une offre d’achat de l’intégralité des actions et options de Rovio pour 9,25€ par action et 1,48€ par option, soit un montant total de 706 millions d’euros – on imagine que les actionnaires de Rovio seront plutôt enclins à accepter l’offre dans la mesure où le montant affiche une prime de 19% vis-à-vis du cours de clôture de l’action de Rovio vendredi. L’opération doit quoi qu’il en soit se conclure au cours l’été, avec pour date limite le 3 juillet prochain.

Selon SEGA, l’opération s’inscrit dans la stratégie de long terme du groupe japonais. SEGA entend manifestement renforcer son positionnement sur le marché mondial du jeu mobile (le développement, puis surtout l’exploitation de jeux mobiles est le cœur de métier de Rovio). Le groupe japonais entend également étoffer ses activités transmédia : SEGA a déjà rencontré certains succès en la matière en adaptant sa licence Sonic au cinéma (avec Sonic the Hedgehog) et Robio a fait de même avec sa licence Angry Birds, déjà adapté pour le grand écran à plusieurs reprises. Manifestement, les deux groupes entendent exploiter et développer cette expérience commune, de concert. De même, si la transaction est conclue, les licences de Rovio auront vocation à faire l’objet d’un traitement cross-plateforme (sans se limiter aux plateformes mobiles) grâce à l’expertise de SEGA. Gageons donc que SEGA et Rovio sauront développer des synergies fructueuses autour de leurs licences et savoir-faire respectifs.

Voir aussi  Pearl Abyss - Pearl Abyss Capital mobilise 100 milliards de wons pour des acquisitions de studios



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *