Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized Elyon – Elyon fermera définitivement ses portes en Corée en mars 2023

Elyon – Elyon fermera définitivement ses portes en Corée en mars 2023


Voici quelques mois, Kakao Games annonçait la fermeture des serveurs occidentaux d’Elyon. Sans grande surprise, les serveurs originaux sud-coréens suivront le même chemin le 2 mars 2023. 

Soulbringer (Elyon)

Il y a à peine moins de deux ans, le 10 décembre 2020, Kakao Games lançait officiellement Elyon en Corée du Sud. On s’en souvient, le MMORPG était alors le fruit d’une refonte complète d’Ascent Infinite Realm (dont le gameplay s’appuyait notamment sur des mécaniques de combats aériens) et cette nouvelle mouture basé sur des affrontements PvP d’envergure n’a jamais réellement trouvé son public, ni en Corée, ni en Occident.
La version occidentale d’Elyon doit fermer ses portes ce 7 décembre (on le savait). La version originale sud-coréenne du MMORPG suivra finalement le même chemin le 2 mars 2023. C’est ce que Kakao Games annonce sur le site officiel du jeu.

L’exploitant ne détaille pas les raisons de cette fermeture, évoquant simplement « des difficultés à assurer un service continu » pour le jeu. Plus prosaïquement, on comprend qu’Elyon n’attire plus suffisamment de joueurs pour alimenter son gameplay PvP et donc pour justifier davantage d’investissements.
Assez classiquement, la boutique fermera progressivement ses portes dans les jours à venir – dès aujourd’hui, les packs de Ruby (la monnaie premium) ne sont plus disponibles à la vente, le battle pass prendra fin demain 1er décembre et la boutique fermera le 7 décembre. Les joueurs coréens qui disposaient encore de Ruby pourront se faire rembourser.

Le développeur précise que les mises à jour initialement prévues jusqu’à la fermeture des serveurs seront déployées normalement (Elyon devait notamment accueillir une nouvelle classe jouable). Des événements seront aussi organisés en jeu avant la fermeture, afin que les joueurs « conservent un souvenir mémorable de l’univers de jeu ».

Voir aussi  En Chine, jusque chez soi, pas moyen d’échapper à la reconnaissance faciale



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *