Les changes sino-marocains ont fait preuve d’une assez grande rsilience (diplomate chinois) — Chine Informations


Les changes entre le Maroc et la Chine ont fait preuve d’une assez grande rsilience dans ce sens o au premier trimestre 2020, le volume commercial a atteint 1,008 milliard de dollars, soit une augmentation de 1,03% par rapport l’anne dernire, a fait savoir le charg d’affaires de l’ambassade de Chine au Maroc, Mao Jun.

Dans une interview accorde au site lectronique marocain +Challenge.ma+ publie vendredi, le diplomate chinois a rappel que la Chine est actuellement le troisime partenaire commercial du Maroc, prcisant que le volume commercial des deux pays se stabilise autour de 4 milliards de dollars ces dernires annes.

“Cette anne, malgr l’impact du COVID-19, avec la mise sous contrle effectif de l’pidmie, la reprise des activits et l’acclration des changes humains, le commerce entre les deux pays sera dot, j’en suis certain, d’une nouvelle vitalit”, a-t-il assur.

Selon lui, les relations sino-marocaines ont de “belles perspectives” pour les annes venir, se disant convaincu que sous la conduite des deux chefs d’tat et sur la base solide de l’amiti traditionnelle entre les deux pays, le partenariat stratgique sino-marocain “saura saisir les opportunits offertes par, entre autres, l’initiative +la Ceinture et la Route+, et ralisera des avances sans cesse au profit des deux pays et des deux peuples”.

Et de rappeler que durant la visite d’tat du roi Mohammed VI en Chine en 2016, sur invitation du prsident Xi Jinping, les deux chefs d’tat ont annonc conjointement l’tablissement du partenariat stratgique sino-marocain.

“Depuis lors, nos relations bilatrales sont entres dans une phase de dveloppement rapide. La confiance politique mutuelle n’a cess de se renforcer. La coopration et les changes ont connu de grands progrs sur tous les plans”, s’est flicit M. Mao.

Il a fait remarquer que depuis l’apparition du COVID-19 au dbut de cette anne, la Chine et le Maroc ont fait preuve de “comprhension” et de “soutien mutuels” et men une coopration “efficace” et ” fructueuse” contre le virus.

Interrog sur les projets mens par les deux pays et quels sont les impacts attendus de chaque partie de ces collaborations, le diplomate chinois a soulign que l’tablissement du partenariat stratgique sino-marocain et la signature du mmorandum d’entente sur la construction conjointe de “la Ceinture et la Route” ont offert une nouvelle opportunit aux deux pays sur le plan de la mise en synergie de leurs stratgies de dveloppement et de l’largissement de leur coopration pragmatique.

Depuis lors, les projets de coopration se sont multiplis dans les secteurs traditionnels comme l’innovation. La Centrale solaire Noor Ouarzazate, la Centrale thermique de Jerada, les units de fabrication de Citic Dicastal, dj mis en place, sont trs favorablement accueillis par la partie marocaine.

Les projets du Centre de la mdecine chinoise, de l’cole “Atelier Luban” et de la plateforme numrique de l’ducation informatise, en phase avance de leur prparation, sont aussi trs attendus de part et d’autre, a-t-il estim.

');
}




Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *