Osamu Tezuka, le “père du manga” ressuscité grâce à l’intelligence artificielle


Repères

  • Osamu Tezkua, l’incontournable

Osamu Tezuka en 1953. Domaine publique via Wikimedia commons
Osamu Tezuka en 1953. Domaine publique via Wikimedia commons

Si vous posez la question “Qui est le plus grand mangaka de tous les temps ?” aux Japonais, la plupart d’entre eux répondront sans doute Osamu Tezuka. Né en 1928 dans la région d’Osaka et mort en 1989, ce médecin de formation a laissé derrière lui de nombreuses œuvres, réalisées entre les années 1950 et 1980, et traversées par l’humanisme et le pacifisme typiques des intellectuels japonais d’après-guerre, comme Black JackAstro, le petit robotBouddha ou encore L’Histoire des trois Adolf. Les traductions en français de ces ouvrages sont disponibles chez Delcourt. Souvent surnommé le “père du manga”, Tezuka est surtout réputé pour avoir introduit les méthodes cinématographiques de la narration dans la BD japonaise, créant ainsi le manga contemporain tel qu’on le connaît. Admirateur de Walt Disney, il a aussi adapté certaines de ses sagas – Astro, le petit robotLe Roi Léo – en séries télévisées.

Paidon, le manga créé par intelligence artificielle à partir des données tirées des œuvres de Tezuka, a été accueilli favorablement par la critique au Japon (il est inédit en français). “Cela m’a rendu nostalgique, j’ai senti comme si le sang de personnages de Tezuka, dans Black Jack ou Dororo, coulait dans ceux de Paidon”, a commenté Tetsuya Chiba, auteur du manga de boxe Ashita no Joecité par Tokyo Headline. “À terme, l’intelligence artificielle pourrait être un atout pour les jeunes mangakas pour lancer leur carrière. Je suis impatient de voir comment l’univers du manga va évoluer avec cette nouvelle possibilité.” Une suite serait déjà en préparation.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *