Blog sur l'asie et ses merveilles ou pas Uncategorized Ces rappeurs patriotes qui célèbrent les 100 ans du Parti communiste chinois

Ces rappeurs patriotes qui célèbrent les 100 ans du Parti communiste chinois



Quelque 100 rappeurs chinois ont collaboré pour offrir “une ode à l’histoire de la Chine sous le Parti communiste”, à l’occasion de son centenaire, le 1er juillet prochain. Le morceau, intitulé 100 % et bien loin des canons contestataires du genre, vante la “puissance croissante du pays”. Une illustration de la mainmise du gouvernement chinois sur les artistes.

Apparu au début des années 1970, dans les ghettos américains, le rap s’est développé autour du monde, célèbre pour être l’un des outils artistiques privilégiés de la contestation sociale et politique. Mais aux mains du régime chinois, le genre musical s’est mué en un puissant outil de communication gouvernemental, raconte le site américain Quartz.

Dans le cadre des célébrations officielles des 100 ans du Parti communiste chinois, le 1er juillet prochain, le gouvernement de Pékin s’est offert le service de 100 rappeurs chargés de vanter les réussites du pays. Le résultat : un single d’une quinzaine de minutes, intitulé 100 % et pensé pour “susciter le patriotisme dans la jeunesse chinoise”. Il est écrit comme “une ode à l’histoire de la Chine sous le Parti communiste”, explique le quotidien indien Hindustan Times.

Une réussite pour la marque Hip-hop Fushion, qui a produit la chanson et qui se félicite que “les paroles prouvent l’esprit patriotique de chaque rappeur”, note Quartz. “Les rappeurs ont compris qu’ils doivent occasionnellement feindre d’être lié au Parti s’ils veulent continuer à s’adresser au grand public”, analyse avec plus de scepticisme Nathanel Amar, le directeur du Centre français de recherche sur la Chine et spécialiste de la musique populaire chinoise.

“De l’extrême pauvreté à la splendeur, je n’ai aucun regret d’être né en Chine”, assure l’un des chanteurs sur le titre, avant de vanter les “nouveaux trains à grande vitesse, nouveaux ports, nouveaux looks et la nouvelle histoire” du pays. Puis de s’exclamer : “Allez la Chine, rajeunissons la grande nation”.

Hymne à la grandeur du

[…]

Serge Hastom





Source link

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *