Enlisted – La bêta du MMO militaire Enlisted se déploie sur PS5 avec la bataille de Normandie


Le MMO militaire Enlisted poursuit sa bêta fermée. Après un lancement sur Xbox Series en novembre, le jeu se déploie sur PS5 et invite à jouer un nouveau scénario de la Seconde guerre mondiale : le débarquement de Normandie. 

Signé par le studio Gaijin Entertainment (à qui l’on doit déjà War Thunder), Enlisted ambitionne de rejouer les grands épisodes de la Seconde guerre mondiale, à mi-chemin entre shooter (l’action individuelle de chaque joueur en tant que chef de section d’infanterie, d’équipage de char ou de pilote d’avion) et le wargame pour les stratégies d’envergure déployées sur les champs de bataille – le jeu repose sur le même moteur que War Thunder.
Après des mois d’alpha, on se souvient que Gaijin donnait le coup d’envoi de la bêta fermée d’Enlisted en novembre dernier, en exclusivité sur Xbox Series et invitant les bêta-testeurs à jouer la campagne de Russie (son premier scénario).

Invasion de la Normandie

La bêta fermée se poursuit, mais se déploie maintenant aussi sur PlayStation 5 – comme pour la version Xbox Series, l’accès à la bêta fermée est suppose l’achat d’un pack de fondateurs, qui repose cette fois sur un second scénario, « l’Invasion de la Normandie » (les joueurs de la Campagne de Russie ont accès à ce scénario sans surcoût).

Comme son nom l’indique, le scénario de l’Invasion de la Normandie invite à rejouer l’opération Overlord, le débarquement de 1944 sur les côtes normandes. Les différents chapitres du scénario affichent une certaine ambition historique : le débarquement sur les plages de Normandie sous le feu ennemi, puis la progression dans les terres jusque dans les villages normands (reposant sur des mécaniques de combats urbains), ou encore la reprise d’un château rural dans le cadre d’affrontements dynamiques. Et chaque scénario peut être joué du point de vue des troupes américaines ou allemandes.

À noter qu’au terme de la bêta fermée, Enlisted doit faire l’objet d’une bêta ouverte, puis d’un lancement en free-to-play (notamment sur Steam).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *