La Chine réélue membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU



Malgré les révélations régulières dans la presse internationale sur la situation des Ouïgours au Xinjiang et les abondants reportages sur l’oppression des Hongkongais par Pékin, la Chine a réussi à faire renouveler son mandat de membre du Conseil des droits de l’homme aux Nations unies.

Pékin peut crier victoire face aux accusations des pays occidentaux visant la situation des droits de l’homme en Chine. Le 13 octobre, la Chine a été réélue membre du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, pour un mandat de 2021 à 2023.

Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré au lendemain de cette réélection, selon le quotidien Beijing Ribao :

C’est la cinquième fois que la Chine est élue membre du Conseil des droits de l’homme depuis sa création [créé en 2006, le Conseil est composé de 47 États membres élus à la majorité des membres de l’Assemblée générale de l’ONU. Les membres sont élus pour un mandat de trois ans et ne sont pas immédiatement rééligibles après deux mandats consécutifs]. Cela prouve la pleine reconnaissance par la communauté internationale du développement et des progrès en matière de droits de l’homme en Chine, et la participation de la Chine à la gouvernance mondiale des droits de l’homme.”

[…]

Zhang Zhulin





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *