Kritika – Kritika Global se (re)lance sur Steam – sans ses composantes play-to-earn


Quelques semaines après son lancement intégrant une composante play-to-earn, le jeu en ligne d’action Kritica Global se (re)lance cette fois sur Steam, mais sans sa boutique adossée à la blockchain.

Kritika Global

On l’a noté, le groupe Com2uS a entrepris de ressusciter le jeu en ligne d’action Kritika Online (après plusieurs fermetures et reprises successives en Corée comme en Occident), mais cette fois en y incorporant des éléments play-to-earn. Cette nouvelle mouture du jeu d’action, rebaptisée Kritika Global, intègre notamment un système de monnaies in-game, les Diamonds et les Quartz, à la fois convertibles en crypto-actifs sur C2X (la plateforme blockchain de Com2uS) et pouvant être utilisées pour acheter des « objets spéciaux » dans la boutique du jeu.

Le jeu a été lancé sur le site officiel début juin avec son modèle play-to-earn… et Com2uS annonce aujourd’hui aussi un lancement sur Steam, mais cette fois sans les composantes play-to-earn – on le sait, le groupe Valve refuse officiellement de distribuer des jeux dont les modèles économiques sont hybrides sur sa plateforme. Par voie de communiqué, Com2uS précise néanmoins que pour « profiter de l’expérience complète » de Kritika Global (avec ses éléments play-to-earn, donc), il faudra télécharger la version du jeu disponible sur le site officiel.
Pour encourager les hésitants à découvrir le jeu notamment sur Steam, des événements spéciaux sont organisés dans l’univers de jeu et le développeur promet des contenus inédits (un mode Siege War dans lequel les guildes s’affrontent pour le contrôle d’un château). 

Au-delà des mises à jour, pourquoi ce nouveau lancement sur Steam quelques semaines après le lancement officiel ? Le choix peut surprendre puisque le modèle play-to-earn devait précisément être le principal attrait de la nouvelle version de Kritika et la distinguer des précédentes, abandonnées fautes de joueurs. On se hasarde à une hypothèse : Kritika Global peine peut-être à trouver des joueurs uniquement via son site officiel (le modèle play-to-earn ne suffirait pas à attirer les joueurs) et Com2uS pourrait estimer avoir besoin de la visibilité de Steam, quitte à sacrifier l’approche play-to-earn… en espérant sans doute qu’après avoir goûté au gameplay, les joueurs migreront la vers la version play-to-earn du jeu.

Voir aussi  Beignets aux Crevettes - La Cuisine des Chefs



Source link

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *